Le site qui vous aide à comprendre le vrai sens de votre patronyme

Hollande (François)

Hollande

Répondons d’emblée à la question qui taraude le lecteur depuis qu’il a aperçu ce nom désormais dans l’actualité (politique et faits-divers): Notre brave François porte-t-il un patronyme qui a, oui ou non, un rapport avec “l’Autre Pays du Fromage”, comme le disait si bien une campagne de communication il y a quelques années? Voyons, cela parait impensable…
…et pourtant, cela est! En effet, Hollande fait partie des très nombreux mots qui sont des “noms d’origine”, non pas celle strictement de la personne en question, mais de l’un de ses ancêtres, qu’il s’agisse d’une ville, d’une région ou d’un pays. Le procédé, très fréquent en onomastique (l’étude des noms), servait tout simplement à indiquer sinon la nationalité (à l’époque, pas de débats là-dessus!) du moins la provenance d’une famille. Exemples traditionnels et néanmoins petit rappel:
Il y existe des Toulous(z)e (Michel), des Bergerac (Cyrano, d’une certaine façon), des Mauléon (Martine), des Lyon, des Beauvais, et tant d’autres.
Il y a aussi des Normand ou Normandin (Jean-Louis), Lenorman (Gérard), Breton (André) ou Lebreton, des Savoy (Guy), des Provence (André), etc…
Quant aux pays, voyez les Lallemand(t), Les Langlais, Les Lombard, les Flamand(t), les Basque, les Despagne, Despagnet ou (es-)Pagnol, sans compter les Deutsch (comme Lorànt) ou les Pollack/Polanski, selon que le mot a subi ou non une influence russe. Sans compter les France (comme Anatole…manque de chance, c’était un pseudo formé sur son prénom: il s’appelait François Thibault!).

Notre François “de Corrèze” (il est né dans les environs de Rouen) n’est évidemment pas de famille néerlandaise; d’ailleurs, la Hollande n’est qu’une des provinces des Pays-Bas (autour de…Gouda, forcément): contrairement à ce que l’on croit souvent, les deux mots ne sont pas interchangeables et synonymes! (De la même façon, l’Ile de France n’est pas la France, encore que certains…). Il n’empêche, l’équivoque est presque dans l’étymologie: “holland” est formé de deux mots (flamands, évidemment), “hohl-land”, mot à mot la “terre creuse”, ce qui se passe d’explications quand on connait le niveau “sous-marin” du relief du pays en question.

Certains (dangereux franco-belgo-centristes) prétendent qu’en fait le nom vient de “helle”, l’ancien nom de l’embouchure de la Meuse, d’où “le pays de l’embouchure” = hell-land, devenu holland(e). On reste quand même dans une histoire de toponymie, mais on ne va pas se battre contre des moulins à vent pour si peu.
Bref, Mr Hollande n’a aucune raison d’avoir les boules (pardon, une tentation pareille, c’était royal), car, non content de désigner de lointains ancêtres descendus de Mer du Nord, on peut faire plein de choses avec “hollande”:
S’habiller très raffiné, avec cette toile fabriquée là-bas et qui porte donc le même nom. Si on est moins regardant sur la qualité, ce sera du…demi-hollande (je vous le coupe dans quel sens?).
On peut aussi penser à de la porcelaine de même origine, ou à cette grosse groseille très caractéristique (parce qu’elle ressemble à une boule de fromage rouge!); et comme on est dans un pays du Nord, on complètera le menu avec de la hollande, cette grosse pomme de terre jaune (et, à vrai dire, farineuse).
Un nom décidément très riche, ce Hollande; de là à en faire tout un fromage…


N'hésitez pas à soutenir ce site ! Il vous est possible de faire un don libre pour assurer un contenu régulier et sans publicité. Votre participation serait grandement appréciée !

 
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>