Le site qui vous aide à comprendre le vrai sens de votre patronyme

Joly (Eva)

Joly (Eva)

L’étymologie est presque aussi surprenante que le personnage: la blonde Eva Joly (de son nom d’état-civil Gro Eva Farseth), figure de proue de la campagne présidentielle du parti Europe Ecologie Les Verts, est d’origine norvégienne, tout le monde sait çà, ou presque. Les uns, pour l’encourager dans la rigueur morale et sa recherche d’une éthique politique, les autres pour lui reprocher son accent scandinave et ses lunettes rouges, que voulez-vous, on a la conscience citoyenne qu’on mérite.

Elle porte donc (Dieu merci!) le nom de son Pascal de mari, jeune étudiant en médecine et fils ainé de la famille au pair qui l’accueillait en France. Avec un mot comme Joly, on se dit que le patronyme est simple: il qualifie des gens…jolis tout simplement, et ce n’est pas complètement faux. Sauf qu’il faut prendre le terme au sens qu’il avait au Moyen-Age, où un(e) « joli(e) » représentait quelqu’un de…joyeux, de gai. Joly avec un « y » n’est qu’une des variantes (nordique ou parfois franc-comtoise) de l’adjectif originel.
Voyez d’ailleurs comme, en anglais, le mot « jolly » a gardé ce sens de jovial, agréable à vivre : c’est pour cela que le cheval de Lucky Luke est toujours de bonne humeur, c’est un « Jolly Jumper », (un sauteur qui se marre). N’en doutons pas, Eva, c’est une marrante (intérieurement sans doute), tout comme sa cousine par alliance, une certaine Sylvie Joly (celle qui nous fit profiter de sa si jolie vie), humoriste infatigable des scènes parisiennes. Cela étant, cela n’empêche pas les Joli(e) d’être…jolies, tout comme une certaine Angelina, dont on ne peut que constater la plastique. (Dans le même ordre d’idées, saviez-vous que notre Eva, lors de ses 18 ans, a été deuxième dauphine de Miss Norvège?).

Coïncidence linguistique: tous les mots (et noms) français comportant cette racine « jol » (Joliot, Jolliot, Jolicard, Jolivet, etc) viennent d’un mot de norrois, un très ancien dialecte…scandinave, pratiqué, entre autres, par les Vikings; ce terme désignait alors une fête située autour du solstice d’hiver, puis raccrochée et confondue plus tard à celle de Noël, moment idéal de réjouissances et de joies diverses, ce qui nous ramène bien au sens premier de ce patronyme!

Je ne peux pas terminer cette petite radioscopie linguistique sans oser vous faire remarquer que l’autre prénom typiquement norvégien d’Eva, « Gro » (prononcer Grou, comme l’anglais to grow) évoque dans son pays une amélioration, une évolution, ou la volonté de rendre le monde meilleur. Pas de doute, cette femme était destinée à faire de la politique!


N'hésitez pas à soutenir ce site ! Il vous est possible de faire un don libre pour assurer un contenu régulier et sans publicité. Votre participation serait grandement appréciée !

 
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>