Le site qui vous aide à comprendre le vrai sens de votre patronyme

Guyenne (la)

Guyenne

Ah, la Guyenne, charmant terme poétique qui sent bon les bords de Garonne, ou de l’Entre-Deux-Mers c’est selon…Un auditeur me demandait l’autre jour quelle pouvait bien être l’étymologie de ce mot, qui semble, me disait-il, se rapprocher de la…Guyane!

Il n’en est évidemment pas question, ni géographiquement, ni étymologiquement. D’ailleurs, petit rappel, la Guyenne, dont le territoire a varié au cours des siècles, c’est grosso modo un périmètre qui part de la Charente-Maritime jusqu’au Pays Basque, quelque chose comme Royan/Angoulême/Libourne/La Réole/Aire sur Adour/Biarritz. Bref, on imagine généralement que la Guyenne, c’est plus grand que la Gascogne mais plus petit que l’Aquitaine…

Eh bien faux! Puisque la Guyenne, c’est exactement…l’Aquitaine!
Commençons donc par le nom de la région Aquitaine, mot latin dont on s’accorde à penser qu’il désigne « le territoire des eaux », avec au début « aqua/aqui » (l’eau ou les eaux; dans la région, aussi bien les fleuves et rivières que l’estuaire de la Gironde ou les…marais landais) + un suffixe « -tain(e) » qui servait à désigner une région (exemples, avec les mots latins: on disait Aquitania, mais aussi Britannia pour la Bretagne, Lusitania pour le Portugal, ou Mauritania pour le pays des maures, etc…).

Or, souvent les mots ont deux formes, l’une académique ou « officielle », l’autre plus populaire. Et donc Aquitania, le terme classique, va se dire en gascon, à partir du 12è siècle, « Aguidania », puis « Aguienna », puis « Aguienne », puis L’Aguienne va être comprise comme LA-Guyenne, et le tour est joué!
Au 17è siècle, la Guyenne va même englober le Limousin, la Saintonge et le Rouergue, avant que ces régions changent de gouvernement, au gré des alliances royales ou ducales.

Guienne (nom du Parlement dont le bordelais Montaigne a été président) est donc tout simplement la version « patoisante » d’Aquitaine, plus aristocratique. Aujourd’hui, on n’entend vraiment parler de Guyenne que dans le nom d’une chaine d’hypermarchés…gascons, ou dans la zone du Sud-Gironde ou du Lot-et-Garonne, où pullulent les Sauveterre, Miramont et autres Lévignac de Guyenne.
Quant à la Guyane (française ou pas, donc le Guyana), son nom est inspiré d’un mot du dialecte indien local; en effet, dans ce bassin de l’Orénoque, la racine « guai » (guy-) évoque l’idée d’une dénomination, une façon de nommer. Et « yana » est une forme de négation. On arrive donc à une « traduction » s’approchant de « nom-non » (!), c’est à dire « l’endroit sans nom, ou qu’il ne faut pas nommer ». Il semblerait qu’à l’origine, la zone de la « Guiana » soit un territoire sacré, où l’on n’allait pas (donc tabou), où la légende situait l’Eldorado, sorte de paradis terrestre inaccessible (d’où la « résistance » des indigènes à la pénétration des conquistadors dans cette région, par ailleurs plutôt considérée par les occidentaux comme un…enfer).


N'hésitez pas à soutenir ce site ! Il vous est possible de faire un don libre pour assurer un contenu régulier et sans publicité. Votre participation serait grandement appréciée !

 
 

Un commentaire au sujet de Guyenne (la)

  1. Merci et bravo pour ces explications !
    Juste un bémol : tout le monde ne s’accorde pas sur l’explication de « Aquitania » par le latin « aqua ». Certains avancent une explication par un nom de peuple pré-romain (les Auscii, peuple dont le nom a donné « Auch »), ou font le rapprochement avec la « Jacetania » (région de Jaca, côté espagnol) et même avec la racine « eusk » qui a donné « euskara », et aussi, semble-t-il, le « wask » de « Vasconia »…
    Phonétiquement, « auski », « yake » pi « eusk » semblent loin de « akwi », mais il se peut aussi qu’un ancien nom d’ethnie pré-romaine ait été déformé par les conquérants romains par assimilation avec l’ »aqua » latine.
    Bien sûr, les préférences historiques de chacun peuvent favoriser une hypothèse plus qu’une autre.
    Mais maintenons la pluralité des hypothèses !

    Pour finir, un point de vue gascon sur la Guyenne :
    http://gasconha.com/debat/spip.php?article91

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>