Le site qui vous aide à comprendre le vrai sens de votre patronyme

Ariège (09)

Ariege

« Vous avez déjà parlé du Gers (tapez le mot-clé), alors – m’a demandé une auditrice – n’oubliez pas les autres départements du Grand Sud, et dites un mot sur l’Ariège »…Je m’exécute donc avec plaisir, d’autant que l’étymologie de cet endroit -sans nul doute brillant- coule de source, et pour cause:

Le département de l’Ariège, comme on s’en doute, a pris le nom de la principale rivière qui le traverse, cet affluent de la Garonne tombé des pentes de la chaine des Pyrénées depuis la source du Lac Noir à plus de 2000 m d’altitude…l’Ariège. Le phénomène n’est pas rare, et beaucoup de cours d’eau ont donné leur nom au territoire qu’ils traversent, comme…le Gers, l’Aveyron, la (Hte-)Garonne, l’Aude, l’Hérault, la Dordogne, le Lot (et donc le Lot & Garonne), le Tarn (et donc le Tarn & Garonne), jusqu’aux Bouches du Rhône, pour ne prendre que quelques exemples du Grand Sud. Et vous en avez une cinquantaine de plus dans toute la France…

Seulement voilà, que signifie Ariège?
Si l’on garde cette orthographe, on pourrait imaginer que l’on a simplifié deux consonnes en une seule, et qu’il pourrait s’agir du mot -ou du verbe- gascon « arrigar », qui signifie arracher (de l’herbe, de la friche). Seulement voilà, pour une rivière qui « arrache », on se demande un peu quoi…

En fait, l’Ariège illustre une transformation classique en linguistique, qui consiste à faire passer une lettre d’un côté du mot à l’autre, surtout quand il y a une voyelle à côté! En clair, il ne s’agit pas de l’-Ariège, mais de la-Riège, terme attesté dès le Moyen-Age, qui qualifie les qualités de cette rivière bien nommée puisqu’elle…irrigue la région, du latin latin « regare ». Regare/rigare, puis riège, voilà qui donne son nom à un point de repère indispensable à nos ancêtres, aussi bien pour les cultures que pour une éventuelle navigation, à condition de ne pas remonter trop en amont! Cette riège va devenir « la » riège, puis l’Ariège, au moment de la création des départements français (sous la Révolution), peut-être aussi par « attraction » de l’Aude, l’Ardèche, l’Aveyron, ou même l’Allier, l’Aube, etc…

Certains disent même qu’Ariège pourrait venir d’une très ancienne racine gauloise « arg- » qui signifie blanc, brillant, tout comme le latin « argens » (l’argent!) qu’on retrouverait dans l’un des affluents de…l’Ariège à Foix, l’Arget! Ce qui n’en donnerait que plus de prix au département en question, y compris étymologiquement!




N'hésitez pas à soutenir ce site ! Il vous est possible de faire un don libre pour assurer un contenu régulier et sans publicité. Votre participation serait grandement appréciée !

 
 

2 commentaires au sujet de Ariège (09)

  1. je souhaiterai savoir s’ il était possible ( au moyen age ) de traverser facilement ou pas l’ Ariege entre Tarasco et Ax les thermesJe travaille sur l’ evacuation du trésor de Montségur et voudrai connaitre l’ état de la riviere à cette période. en vous remerciant de lire cette requette. vous pouvez repondre sur mon mail Merci
    Claude Marsol

  2. C’ est moi monsieur qui vous remercie. Je suis ariegeois ( Pharmacien retraité ) et je travaille par passion sur MONTSEGUR depuis plus de 40 ans
    Vos travaux sur les origines de L’ ARIEGE me comblent ainsi que mes amis historien et archéologue de Montségur
    Merci , et bravo pour vos travaux
    Claude Marsol

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>