Le site qui vous aide à comprendre le vrai sens de votre patronyme

Carmaux (81)

Carmaux

Carmaux, la ville des…échaudés, ces petits biscuits de forme triangulaire, spécialité connue dès le 13è siècle à Paris, à base de pâte anisée cuite après trempage dans l’eau bouillante, d’où son nom…

Il n’empêche, l’histoire de Carmaux, c’est pas du gâteau si j’ose dire, mais n’anticipons pas: Tout d’abord, son étymologie; elle vient d’un nom gaulois…latinisé qui est Carmantius (ou Caramantius), qui est peut-être lui-même surnommé ainsi à cause de la racine « car » qui évoque la pierre. Le « caramon » pourrait être quelque chose comme « l’homme du pays des pierres ». Bref, ce chef gaulois donne son nom au domaine puis au hameau dont il est le guide, et nous voilà avec un « Caramons » au 13è siècle, rapidement transformé en « Caramous » puis « Caramoux », et enfin Carmaux…Certains évoquent même une double déformation (tout à fait possible d’un point de vue linguistique) qui aurait fait temporairement de « Carmoux » un « Cramoux » (du verbe cramer, brûler).
Et que brûlait-t-on à « Cramoux »? Du charbon évidemment, celui qui vient des mines qui feront à la fois la fortune et le malheur de la région à la grande époque de l’industrialisation. Dès le début de l’exploitation des mines, les Verreries de Carmaux seront célèbres; puis la Compagnie des Houillères va se développer avec la première ligne de chemin de fer entre Carmaux et Albi, en 1857. On construira même un pont sur le Tarn pour relier Toulouse. Malgré tout, et contre son député élu en 1863, un certain Jean…Jaurès, Carmaux restera toujours en retard sur les mines du Nord, jusqu’à son déclin après de très longues grèves.

- Petite(s) curiosité(s) étymologique(s): il existe un…carmau, dans la langue française, c’est une forme de »carmal », mot occitan abrégé de « caresmal », qui évoque le…carême, donc la période de jeûne.
- Quant au…Carmel (des carmes et des carmélites), il n’a rien à voir avec Carmaux ni avec le carême: il s’agit de l’ordre religieux fondé en 1202, en hommage aux premiers ermites retirés dans des grottes du Mont Carmel (« le vignoble de Dieu », en hébreu), situé en Israël, au bord de la Méditerranée.
Et enfin, pour Carmen, ou le carmin, les deux évoquent la couleur rouge (de la passion ou de la teinture rouge), rien à voir avec Carmaux encore, puisque cette fois il s’agit de termes construits d’après le mot arabe « kirmiz », qui désigne la cochenille (qui produit le pigment en question!).


N'hésitez pas à soutenir ce site ! Il vous est possible de faire un don libre pour assurer un contenu régulier et sans publicité. Votre participation serait grandement appréciée !

 
 

Un commentaire au sujet de Carmaux (81)

  1. J’aimerais connaitre quel est le jour du marché à Carmaux.
    merci.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>