Le site qui vous aide à comprendre le vrai sens de votre patronyme

Issus (31)

Issus

Il s’agit d’un tout petit village nommé Issus, en Haute-Garonne, à une vingtaine de kilomètres au sud de Toulouse, direction Mongiscard ou Cintegabelle, sur les bords de l’Aise. Curieux nom, me dit un auditeur, Olivier, auquel je confirme qu’on le trouve généralement dans des dictionnaires sous la rubrique: « origine obscure » (en clair: on ne sait pas). En fait, on sait peu de choses, et tout n’est pas complètement obscur.Comme le supposait notre auditeur, il s’agit bien d’un nom latin, et même sans doute gaulois, puisqu’on en trouve des traces sous l’orthographe « Isus », voire « Isos », à la fois en Hte-Garonne donc, mais aussi en Lot & Garonne…Mieux encore, il faut sans doute rapprocher ces deux « scriptions » (écritures) d’autres villages ou hameaux, comme Ysos ou Ysus, et même Eysus* (en Pyrénées-Atlantiques, juste à la sortie d’Oloron à l’entrée de la vallée d’Aspe) et Yzosse (dans les Landes).

Comme souvent, le lieu concerné aurait pris, à l’époque gauloise -d’où la consonnance Isos très celtique- le nom du chef de la tribu installée sur le territoire en question…Ce qui n’éclaire pas forcément l’étymologie de « Isos ». Et c’est là que tout se brouille, car on a, pour expliquer ce nom gaulois, plusieurs théories:

1/ C’est un hommage à Isus, fils de Priam tué par Agamemnon; on est donc dans l’étymologie grecque…peu probable. (pas plus que le mot grec « isos », qui veut dire égal, comme dans le triangle iso-cèle par exemple!)

2/ Un rapport avec Isis, la déesse égyptienne; théorie tout aussi suspecte.

3/ Enfin, partant du principe phonétique que le « I » initial a pu être un « j » à l’époque romaine, certains veulent y voir le mot…Jésus, ce qui est probablement le plus fantaisiste, parce qu’à l’époque celte, Jésus est loin d’être né!

Or, je me suis dit que, si dans les mystères des transmissions orales pendant des siècles, on a pu trouver quelque parenté entre Issus et Eyzus (cf plus haut), pourquoi ne pas garder le même son pour « glisser » jusqu’à Eyzie(s), village du Périgord au sujet duquel on a quelques certitudes: Eyzies (Ayzies d’ailleurs au début) représente le pluriel du mot occitan « aitz », ou ais et aaise (*) en ancien-français, lequel désignait une demeure, une maison « en dur », pierre d’angle (si j’ose dire) de la fondation de tout village; partant du principe que, au sud de Toulouse, on ne peut pas mieux être en terre occitane, peut-être Issus est-il une graphie locale faisant allusion au premier édifice du hameau, combiné (par sécurité) au nom de son propriétaire gaulois, et comme çà tout le monde est content. Ce qui nous permettrait en tous cas d’approcher l’origine dont Issus est…issu!

(* Coïncidence ou pas? La rivière au bord de laquelle se trouve Issus s’appelle…l’A(a)ise!)


N'hésitez pas à soutenir ce site ! Il vous est possible de faire un don libre pour assurer un contenu régulier et sans publicité. Votre participation serait grandement appréciée !

 
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>