Le site qui vous aide à comprendre le vrai sens de votre patronyme

Limoges (87)

Limoges

Coup de projecteur aujourd’hui sur une ville du « nord » du Grand Sud, nouvel émetteur de Sud Radio, la ville de Limoges, préfecture de la Haute-Vienne et la région du…Limousin évidemment, mais aussi de la porcelaine. Limoges, Limousin, porcelaine: voilà déjà trois mots à expliquer, car d’une étymologie surprenante. On commence donc par le nom de la ville elle-même, Limoges, riante station d’hiver dont les trains de la Gare des Bénédictins a bercé tant d’appelés du contingent, du temps « qu’on faisait encore l’armée »! C’est l’armée qui a d’ailleurs taillé une réputation à la ville depuis près d’un siècle, puisque, l’histoire est bien connue, en 1916, les troupes françaises subissent d’énormes revers sur le front de l’Est. Pour sanctionner un commandement jugé inefficace dans les tranchées, le général en chef Joffre décide de faire un exemple et de « déporter » les plus hauts gradés de son armée dans le « trou » le plus reculé du pays pour les punir, à savoir…Limoges, créant ainsi l’expression « limoger quelqu’un », c’est à dire l’envoyer le plus loin possible, pour ne pas dire le renvoyer!

Tout cela ne nous dit pas l’étymologie de Limoges, qui se dit « Limotges » en occitan (on est donc bien encore dans la zone « sud » du pays). Limoges tient son nom de la tribu des Lémovices, tribu gauloise qui est formée sur deux termes « limo » qui veut dire l’orme, et « vices », qui semble avoir un rapport avec la victoire. On a dit que c’est parce que ces gaulois taillaient leurs armes de jet dans des branches d’orme…Soit. Mais ce qui est plus intéressant, c’est la région dont Limoges est capitale, le Limousin, pays de production et d’élevage de vaches…limousines, dont les bergers revêtaient un long manteau épais en poil qui prit le nom de « veste limousine »; laquelle fut adoptée, dans les années 1900, par les chauffeurs de « voitures automobiles », dont les versions les plus luxueuses avaient deux compartiments: un très aménagé pour les passagers à l’arrière, l’autre pas toujours couvert pour le chauffeur à l’avant. Du coup, le chauffeur s’habillait en manteau « limousine », adjectif qui ne tarda pas à qualifier la voiture!

On ne peut pas quitter Limoges sans parler sa spécialité mondialement célèbre, la…porcelaine, issu du savoir-faire et de la culture italienne qui va émigrer dans le pays à la Renaissance. Les artisans italiens trouvent dans la région pour créer leurs pots un kaolin aux teintes pastels dont le rose marbré leur rappelle…le « cul d’un porc », exactement disent les archives « la vulve d’une truie », d’où le nom de « porc-ellana », littéralement « la petite cochonne ».

Heureusement, il reste, pour redresser l’image de Limoges, la renommée des « Limousins »: un limousin, au début de 20è siècle, c’est l’un des nombreux maçons venus du Centre de la France, lesquels avaient la réputation de supporter un labeur pénible…
Enfin, si vous voulez être poli avec vos invités, il faut leur faire « le convoi de Limoges », expression qui désignait autrefois le fait de raccompagner vos hôtes chez eux après un diner. Lesquels, ne voulant pas être de reste, décidaient à leur tour de vous raccompagner chez vous; et donc par politesse, vous deviez….etc, etc!


N'hésitez pas à soutenir ce site ! Il vous est possible de faire un don libre pour assurer un contenu régulier et sans publicité. Votre participation serait grandement appréciée !

 
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>