Le site qui vous aide à comprendre le vrai sens de votre patronyme

Lunel (34)

Lunel

Après un week-end « spécial Lot & Garonne », revenons en Languedoc pour un week-end « spécial diffamation ». On commence par Lunel, entre Montpellier (20kms à l’ouest) et Nimes (30 kms au nord-est). Une histoire de lune? Et peut-être même de vieilles lunes, car l’étymologie de cette commune fait partie d’une sorte de tradition sinon linguistique, du moins historique ou sociale.

Imaginez vous au 14è siècle, et figurez-vous qu’à cette époque, on a déjà la détestable habitude de critiquer son voisin, de le dénigrer voire même de le diffamer, rien que parce qu’il « n’est pas d’ici ». (Alors que l’on sait très bien qu’au 20è siècle, dans un pays civilisé, il ne viendrait à personne de taper sur ceux qui habitent de l’autre côté d’un périphérique ou de se battre avec les supporters d’une équipe de foot d’une autre région…) Or donc, savez-vous, dans les années 1900 (!) ce que disaient les gens de Paris de Lunel?
« A Lunel, la lune était cachée / Ils croyaient qu’elle s’était noyée /
Ils allèrent tous la pêcher / Dans un panier percé »…
Tout çà pour une vague homonymie avec la lune, et c’est vrai qu’aucune autre commune française ne ressemble à ce mot. Autrement dit, les lunellois sont des imbéciles!

Le plus fort, c’est qu’au Moyen-Age, les lunellois s’appelaient les Pescalunes, « les pêcheurs de lune » en occitan, tout çà parce qu’à l’époque, on pouvait aller en barque jusqu’au Grau du Roi par voie fluviale, et que, pour se venger d’un pêcheur qui braconnait la nuit, on avait raconté qu’il cherchait à prendre l’astre de la nuit avec une nasse, qui plus est trouée! (1)

Tout ceci n’est que rumeur évidemment, puisque Lunel (lunéu en occitan) a été intégralement fondée au 1er siècle après JC, par des émigrés juifs originaires de Jéricho, à tel point que, quelques siècles plus tard, il existait une « communauté de communes » qu’on surnommait « La petite Jérusalem médiévale ». Il n’empêche que, au moment de sa fondation, Lunel est sous domination romaine; le mot est donc, assez logiquement, une version francisée d’un mot latin qui serait « Lupinellus », en l’occurrence le surnom d’un personnage en poste dans la région.
Pour faire « Lunel », on a supprimé la syllabe centrale de Lupinellus, qui est quand même le diminutif de « lupus », le loup. Le « Lupinel » d’origine se serait donc appelé « mon p’tit loup », ou quelque chose comme çà.

Une autre hypothèse, plus technique ou plus géographique, penche davantage vers un mot plus « lointain »:

Lunel a une version «vocalisée » (avec une voyelle) qui est Luneau (prononcez Luno, çà vous fait la voyelle!), commune de l’Allier, qui semble avoir cette fois une origine gauloise, celle d’un certain « Mr Lunos ».
Pour tout arranger, le patronyme Lunel existe, car il désigne, mais en Normandie ou en Pays de Loire uniquement, des gens dont on disait au Moyen-Age qu’ils avaient la maladie de « lunage », ce qui pouvait recouvrir toute forme « d’absence », de la mélancolie à la dépression; à notre époque, on dirait tout simplement…lunatique!

Ce qui ne saurait évidemment être le cas des Lunellois, lesquels comptent parmi leurs (enfants du) « pays », le cinéaste Louis Feuillade (le réalisateur des films des années 1900, en muet et noir & blanc, comme les premiers « Fantômas ») et l’animateur de télévision Frédéric Lopez (« Rencontre en Terre Inconnue »)

(1) Le sujet semblait décidément bien travailler l’esprit de nos anciens: la même histoire court à Montrastrucq, dans le canton de Fleurance du Gers, où la rumeur faisait « encore pire »; on racontait en effet qu’un âne qui passait par là, était allé boire à la rivière, malheureusement à un moment où la lune disparaissait derrière les nuages. Les villageois l’avaient alors éventré pour voir s’il ne l’avait pas avalée…L’âne, un animal qui n’a jamais eu beaucoup de chance dans la mythologie des sociétés, et la une, décidément, un satellite qui frappait beaucoup nos anciens!


N'hésitez pas à soutenir ce site ! Il vous est possible de faire un don libre pour assurer un contenu régulier et sans publicité. Votre participation serait grandement appréciée !

 
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>