Le site qui vous aide à comprendre le vrai sens de votre patronyme

Narbonne (11)

Narbonne

C’est une histoire de Romains encore, qui ont fait « exploser » une cité créée au moins cinq siècles avant JC sous la forme d’un port « avancé », en en faisant la capitale d’une immense province, la…Narbonnaise, à l’époque de Jules César, et ce, grâce à une…route!

A l’époque des Romains, c’est comme de nos jours: voyez les implications politiques et économiques d’un projet comme l’Autoroute Pau-Bordeaux, et vous imaginez ce que pouvait représenter la construction d’une route – on disait une voie – en pleine Gaule! C’était d’ailleurs la première route romaine, qui permettait de relier l’Italie à l’Espagne, la « via Domitia ». Du coup, Narbonne était, disait-on à Rome, la capitale de la Gaule (!), avec plus de 35000 habitants, chiffre phénoménal pour l’époque.

Cela ne nous dit pas pour autant d’où vient le mot Narbonne…Eh bien on le doit – fatalement – au nom latin de la ville, qui était « Colonia Narbo Martius », ce qui se comprend facilement: Colonia pour « colonie »; Martius parce que placée sous la protection du dieu de la guerre Mars; et Narbo (le terme qui va « rester ») qui semble être un toponyme celte (ou ibère) qui veut dire « habitation proche de l’eau ».

Narbo, qui a la forme d’un adjectif latin (l’endroit de Narbo: narbonnius, peut-être narbonnianus) va être francisé en Narbonne, qui va se mettre à « sonner » comme Carcassonne, par exemple.
Et puisqu’on parle de ces deux villes, on ne peut pas passer sous silence l’histoire d’une pauvre femme de la région chantée par l’enfant du pays, une fille qui « attendait à la porte du garage que paraisse une superbe auto, avec laquelle partir sur la route de Narbonne pour aller voir les tours de Carcassonne, Mr Charles Trenet, né dans la cité dont nous parlons en mai 1913.

Voilà qui relève la réputation de Narbonne, dont on disait autrefois, avec la mauvaise foi qui caractérise les rivalités inter-villes (!), « De Narbonne, ni bon vent, ni bonne personne »…Ce dont il ne saurait être question de nos jours, évidemment.




N'hésitez pas à soutenir ce site ! Il vous est possible de faire un don libre pour assurer un contenu régulier et sans publicité. Votre participation serait grandement appréciée !

 
 

5 commentaires au sujet de Narbonne (11)

  1. Bonjour,

    Je comptais trouver plus d’informations sur le sîte de wikinarbonne, mais ce sîte est en sommeil!

  2. Narbo ne vient de l’arabe: Nar ben qui dire le feu apparaît. En effet au 8eme siècle quand les troupes arabes s’approchèrent de la ville des feux ont été allumés dans la ville pour empêcher leur entrée. Après leur départ quelques siècles après des morisques juifs et arabes ont pris racine dans cette ville où certains d’entre eux n’ont été véritablement intégrés qu’au début du 20eme siècle. N’en déplaise à certains Narbo nais qui veulent chasser les arabes d’aujourd’hui ,ils sont eux aussi d’origine arabo berbère francisé.

  3. Bonjour,

    Merci de l’intérêt que vous portez à ce blog et à votre lecture attentive. Malheureusement, malgré toute l’ardeur que je porte à rappeler dans ces articles l’importance de la civilisation arabe dans le sud (au moins) de l’Europe, je ne peux pas confirmer’ votre hypothèse, trop ‘anecdotique’ d’un point de vue linguistique (un détail non significatif au sujet d’un feu? Difficile de construire un nom de lieu aussi structuré…Ce qui n’empêche pas par ailleurs, chronologiquement, d’avoir vu -bien après- des populations arabes s’installer dans la région; et même apporter leurs savoir-faire bien plus au nord, dans l’architecture des églises par exemple!).

    Mais il est certain que la création « narbonnaise » était bien antérieure à la progression des émirats arabes en Occitanie, et de source strictement latine, même si l’envie de ‘coller’ au plus près de la lettre à ‘narbo-ne’ est toujours séduisante…

    Cordialement,

  4. Merci pour vos correctifs et précisions. En effet une homonymie ne peut à elle seule définir un corpus. Cependant, l’influence civilisationnelle des Maures est bien réelle.Et les morisques qui sont maintenant français gaulois à 100/100 ,ont trouvé accueil et refuge dans toute cette belle région.Peut être que les gens doivent se souvenir des difficultés de leurs arrières grands parents pour accepter les migrants qui fuient les guerres.bien cordialement !
    H.Hamel.

  5. Il n’y a – sans aucun doute! – plus rien à ajouter…Merci d’avoir aussi largement alimenté cet article écrit en…2011. Cordialement, à tous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>