Le site qui vous aide à comprendre le vrai sens de votre patronyme

Olt (46)

Olt01

“…Le Lot (bien prononcer le t final bien sûr), d’où vient ce nom et pourquoi est-il passé de Olt (on parlait avant et encore maintenant de côte d’Olt) à Lot. Je serais curieux de l’apprendre…” Voilà le message que j’ai reçu concernant un toponyme de la région. Toponyme, topo-nyme, lieu-nom en grec, “topo” signifiant lieu (comme topographie: on “écrit” les reliefs des lieux, du terrain), et “nyme” (onoma, à l’origine) signifiant le nom (synonyme: même nom-sens ; homonyme: même mot-son; pseudonyme: pseudo-nom, surnom), etc…

Pour bien comprendre, il faut visualiser une carte de la France, et nous allons tracer la zone qui concerne l’Occitanie, les parlers du Sud pour simplifier. La ligne va de la Pointe du Médoc aux Alpes de Haute-Provence, en passant par la Dordogne, puis une “bosse” jusqu’en Limousin et en Auvergne; on redescend vers Montelimar et on s’arrête donc au-dessous de Grenoble….Dans ce territoire, il y a plusieurs grandes régions linguistiques, dont le Gascon (en Aquitaine), le Basque (id), le Nord-Occitan (Limousin-Auvergne-Dauphiné), le Provençal (Marseille/Nice), un peu de Catalan, et le…Languedocien, dans un grand carré délimité grosso-modo par la Garonne bien sûr, la Dordogne au nord, la Lozère et le Gard à l’Est, et la Méditerranée au sud.

Du côté de la côte atlantique, il y a peu d’influences celtes ou gauloises, par contre, dans la zone qui nous intéresse, beaucoup de racines gauloises ont donné des noms de lieux ou des noms propres; C’est le cas d’un adjectif gaulois/celte, qui est “ollo” et qui signifie “grand”. Ce “ollo”, sous l’influence des Romains qui vont ramener leur latin, va devenir “oldo” (parfois uldo ou ulda); puis “oldo” va se transformer en “olto”, puis…Olt, tout simplement; ce qui va nous aider à baptiser des lieux comme St Laurent d’Olt, St Geniez d’Olt (en Aveyron, 40 kms à l’est de Rodez), ou St Côme d’Olt (idem, en montant plus au nord, vers Espalion/Laguiole).

Quelques siècles plus tard, au moment où le mot “celto/gaulois/latin” passe dans le vieux-français, se produit un phénomène lingusitique qu’on appelle une “métathèse”, une inversion de lettres (souvent des consonnes) due à des questions un peu complexes de prononciation (une sorte de “dyslexie naturelle”), et on va passer de “olt” à…”lot », ce qui va nous donner le nom de la rivière qui se jette dans la Garonne!
La vallée du Lot se dit d’ailleurs “val d’olt” (I faudrait même un accent grave sur le o!) en occitan, et même “val d’out” (prononcer owt) en gascon, mais ceci nous entrainerait de l’autre côté de la rivière..
Vous allez me dire que c’est bien beau tout çà, que “olt” signifie grand en gaulois, mais, sauf erreur, entre le Lot et la Garonne, c’est pas le Lot qui est le plus grand…Alors? S’agit-il d’une ville “plus grande qu’une autre”? D’un espace, une vallée (du Lot) plus grande que la voisine (de la Garonne)? Evidemment non.

L’explication -si tant est qu’on puisse la certifier- est plus inattendue: “olt”, issu de la racine “ollo” ferait allusion à “Ollodio”, l’un des surnoms latins du dieu…Mars (le “maître”, le “plus grand”, pour des populations guerrières – on ne conteste pas le règne du Jupiter! ). L’endroit aurait donc un rapport avec un événement ou une évocation en rapport avec ce dieu au moment de l’occupation romaine, d’où le passage de “ollo” à “olt” à cette époque…Plus spectaculaire encore: cette racine “ollo”, passant par des formes d’influence germanique via “olt, oldt, ald, aldt” se retrouverait dans l’anglais actuel sous la forme…’all”, c’est à dire “tout”, “en grand”!


N'hésitez pas à soutenir ce site ! Il vous est possible de faire un don libre pour assurer un contenu régulier et sans publicité. Votre participation serait grandement appréciée !

 
 

12 commentaires au sujet de Olt (46)

  1. Merci pour ces précisions, deux remarques toute fois :
    La première est que vous auriez pu utiliser une photo du pont Valentré pour illustré la rivière Lot
    Et si on considère que la Garonne se jette dans l’océan (ce qui n’est pas tout a fait juste car elle se jette dans la Gironde) alors, le Lot est, me semble-t-il, la plus GRANDE rivière de France. (D’où son nom peut-être ????)
    Une rivière étant un cours d’eau qui finit sa course dans une autre rivière (ou un fleuve) et non dans une mer ou un océan comme le fleuve. Mais je dis ça car je suis Lotois et peut-être un peu chauvin (Mot intéressant qui vient du soldat Nicolas Chauvin qui bien que mutilé à la guerre n’en restant pas moins patriote).
    Un grand merci à vous.

  2. Merci pour cette explication du nom de notre rivière remontant à sa source celte . Merci de mettre fin à l’ignorance généralisée et typiquement française du coté étymologique incontournable de nos langues régionales.
    Si je peux me permettre, le lot se dit l’olt ou l’owt en occitan. Je rappelle que cette langue était dominante dans la région jusqu’à la fin de la deuxième guerre mondiale et quasi exclusive jusqu’à celle de 14-18.
    Le passage de l’olt occitan au lot français me semble tout naturel comme celui de l’Arzac occitan au Larzac français ou de l’eyre gasconne/occitane (fleuve du bassin d’arcachon) à la leyre française. Le vieux français jamais parlé dans nos régions n’y est pour rien
    Quand à la Gironde ce n’est que la deuxième version française (charentaise/gabaï) de la Garonna (pron.garounno) occitanne dont la première version française est Garonne

  3. Enfin une excellente réponse aux interrogations que je me posais au cours de mes nombreuses visites dans cette merveilleuse région que j’affectionne, merci !

  4. Il y a une riviere nommée OLT en Roumanie. Sauriez-vous si l’étymologie est la même? Le roumain est une langue latine.

  5. Nous sommes d’accord, le roumain est une langue…ro(u)mane, et les Roumains l’ex-premier peuple d’Europe (rom signifie homme libre!); cela étant, je ne maitrise pas les subtilités éventuelles de la langue!
    S’il y a quelque chose de commun, même lointain, la rivière qui descend de Craiova me semble bien ‘petite’ pour mériter le surnom de ‘grand fleuve’. Mais c’est une piste.
    Y-a-til un lecteur roumain dans le site?…

  6. concernant la question de Pradel et la réponse de Dominique… et sans être Roumain, quelques précisions : Roumain n’a rien à voir avec Rom – Roumain vient directement du nom que se donnaient les descendants d’une ancienne province romaine : car ils se considéraient comme des « Romains ». D’ailleurs le roumain est bien une langue latine (mâtinée, il est vrai d’influences slaves, comme le français l’est d’influences germaniques)
    Deuxièmement : l’Olt la rivière ne prend en aucune façon sa source à Craiova ! il faut revoir votre géographie mon cher Dominique…
    Il semble très probable que l’Olt ait la même origine étymologique que l’Olt (occitan) – soit directement une source celtique / soit un nom donné par les colons romains – dont les troupes étaient composées de divers peuples dont des celtes et autres…

  7. Vous avez raison sur le passage de l’Olt dans Craiova. A quelques kilomètres à l’ouest, c’est simplement ainsi qu’est localisée la rivière sur la plupart des cartes. Quant au rom/romain/roumain, j’ai l’impression que vous disons bien la même chose! Merci en tout cas de vos précisions;
    Cordialement,
    Dominique

  8. Faux! Le passage D’Olt à Lot s’est fait tout simplement avec l’Édit Ordonnance de Villers-Cotterêts de 1539 qui imposa la langue d’Oil ou « Françoise », et qui « françoisa » tous les noms occitans en Pays d’Oc dans les Pays récemment conquis! Et non d’une déformation hypothétique de prononciation assez tirée par les cheveux…Les langues occitanes,langues d’Oc sont de sources celto-latines, ou basco-latine pour le gascon, ont donné lieu à toutes la poésie occitane des troubadours;langue écrite depuis le IX siècle et utilisée dans toute l’administration des Pays d’Oc jusqu’au XVI siècle… Et le français, langue d’Oil, héritage du métissage des Francs, peuplades germaniques et des tribus celtes parisies (d’où vient le nom de Paris) , localisées toutes deux sur l’Ile de France, à partir du Vème siècle pour les francs (invasions barbares) et latinisées progressivement. N’oubliez pas qu’en Isle de France, on n’écrivait que très peu en françois (qui n’est devenu français qu’au XVI,réforme et codification du français, les poètes de la Plaïade l’enrichissent de termes gréco-latins….) , mais latin, jusqu’au XVI. C’est après les invasions française en pays d’Oc ( première celles du Languedoc lors de la persécution et du génocide Cathare au XIII siècle, deuxième lors de la guerre contre les Anglo- aquitains au XIV), donc quasiment au milieu du XVIème siècle, que l’envahisseur Français a imposé sa langue à l’administration et a « francisé » une partie du patrimoine occitan…Mais la langue française n’a été imposée au peuple que par l’école de la troisième république, et réellement, concrètement,seulement au XXème siècle! Mon père et mon oncle (en Dordogne) sont rentrés à l’école à l’âge de 5 ans dans les années 40 et ne parlaient pas un mot de français. Ils l’ont appris à l’école….Montesquieu, au XVIIIème siècle écrivait en français et en Occitan ( Gascon). Alors le vrai nom du Lot est Olt! Et si Lot est une déformation, elle est due au français!

  9. Cher…Boisseau,

    Il me semble bien que nous continuons à dire -exactement- la même chose; décidément, tout dépend de l’attention du lecteur. Vous précisez (ou résumez, même) des notions qui sont maintes fois mentionnées au fil de ces chroniques, sur l’évolution de la langue française et son ‘succès’ au fil des siècles sur les autres langues et/ou patois de notre pays, et sur lesquels je suis tout à fait d’accord.
    Par contre, dans un souci de vulgarisation (étymologiquement, bien sûr), il me faut parfois illustrer ou simplifier quelques termes techniques de linguistiques (la métathèse, par exemple), que vous pouvez, en tant que spécialiste, percevoir comme des approximations.
    Merci en tous cas de votre interventions.

  10. Le roumain que vous attendiez depuis 2011 (date de l’article) est là, parmi vous. De plus je suis tous comme vous, un « authentique » natif d’Olténie mais celles des Carpates ! On nous appelle : oltène. La rivière d’Olt est la plus longue de Roumanie et plus longue encore que le Lot puisqu’elle fait 615 km pour se déverser dans le Danube. Elle prend sa source à 1440m d’altitude, dans au centre-est du pays dans le département d’Harghita, peuplé majoritairement par nos amis maghyars et ou la langue roumaine est parfois incompréhensible alors que ce département est entouré de départements roumains ! Cette chose, pour un esprit républicain français d’aujourd’hui ne serait absurde. Imaginons un instant qu’aujourd’hui à Bourges et dans tout le département du Cher on parlerait strictement une langue celte et où les français sans gps ne pourrait même pas demander leur chemin ! Ben oui, la Roumanie n’a pas le même rouleau compresseur culturel que la France, hélas ! La région d’Olténie a pris le nom de la rivière qui la traverse et possède une véritable identité culturelle et même linguistique ; aujourd’hui encore nous sommes les seuls conjuguer les verbes au parfait simple en roumain. Certains historient considèrent cela comme une marque de latinité, plus prononcée que dans d’autres régions. Parlons maintenant toponymie. Avant les conquêtes romaines, le terme dace pour désigner ce cours d’eau, était Alutus. C’est au 2ème siècle, après les conquêtes romaines qu’il a évolué en Aluta. On a la certitude que les Celtes sont arrivés en Transylvanie à la fin du quart du 4ème siècle avJC. Le « ollo » celte ne serait-il pas le même quand ils on vu cette rivière si tumultueuse ? Les 2 rivières se ressemblent géographiquement. La vallée de l’Olt est une valée très escarpée et c’est une route mytique qui traverse les carpathes. Limes Alutanus a désigné la frontière de l’est, mise en place par l’empire et qui correspondait à la rivière Olt et s’étirait depuis le Danube et jusqu’au Carpates. Plus tard c’est en Olténie que venait se retirer les officiers et autres centurions romains à la retraire et y recevait de vastes terrains en guise de récompense de la part de leurs hiérarchie.

  11. Venue sur votre site par hasard, je viens de me régaler de vos doctes explications, toutes plus plausibles les unes que les autres. Vous pourriez donner naissance à une forme de tourisme étymologique . Merci.

  12. Plus que tres intéressant ces commentaires….j’étais parti d’une recherche où L’Olt changeait de nom….Merci à tous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>