Le site qui vous aide à comprendre le vrai sens de votre patronyme

Saint-Affrique

StAffrique

Belle histoire que cette ville du département de l’Aveyron, région Midi-Pyrénées, pour l’une des sites de notre pays qui pose le plus de questions à un certain nombres de touristes, français ou étrangers…Car, fait assez exceptionnel, cette ville qui s’appelle Saint-Affrique n’a d’une part aucun rapport avec…l’Afrique, ni, plus fort encore, aucun rapport avec un saint. Petite enquête étymologique…

Commençons par Affrique, et remarquons que le mot s’écrit avec deux « f », ce qui le différencie totalement du nom du continent africain! Au fait, pourquoi l’Afrique s’appelle-t-elle ainsi? A cause des Romains sans doute, parce qu’il y a tellement d’hypothèses qu’on s’y perd un peu; mais pendant plusieurs siècles, on entendait par Afrique le seul territoire actuel de la…Tunisie. Pour un latin, l’Afrique, c’est celle de Scipion…l’Africain précisément, et le nom du continent noir viendrait d’un adjectif « africus », qui désignait un vent humide qui soufflait, précisément, depuis la Tunisie. On dit aussi que c’est la tribu berbère des Ifren qui aurait pu donner son nom à l’Ifrique, puis l’Afrique, ce qui ne nous approche pas beaucoup de St-Affrique!

Ce « Affrique »-là vient du nom d’un évêque de Comminges, qui s’appelait…Affricanus, dont le nom signifie « celui qui se frotte contre quelqu’un », ou « auquel on se frotte »; il s’agit de la même racine que « friction » (l’action de frotter) ou une…fricassée (c’est à dire un mélange frictionné de morceaux de gibier!). Bref, notre brave évêque était tout sauf noir, et d’ailleurs il a été persécuté par l’un des nombreuses tribus des Wisigoths qui s’appelaient les…ariens, çà ne s’invente pas! Bref, vers la fin du 5è siècle, Affrique de Comminges se réfugie dans ce petit coin de l’Aveyron et donne son nom à l’endroit, qui devient… »le lieu où Affricanus est sain -et sauf!-, Sain-Affrique qui commence par s’écrire sans T! Puis, la phonétique et quelques légendes aidant, on passe rapidement à Saint-Affrique (scène-à-fric, c’est pas terrible), ce qui nous prouve bien qu’il ne saurait être question de l’Afrique, puisque le sain(t) en question reste au masculin, logique puisque Affrique est un prénom!

Finalement, pour lever toute équivoque, on aurait dû garder le nom que les Révolutionnaires avaient donné à la ville pendant la période de la Terreur (il fallait re-baptiser les moindres noms de rues pour gommer toute référence royale ou religieuse, et la Place Louis XV devenait Place de la Citoyenneté ou Place de la Liberté), bref, cette cité s’appela quelques temps « Montagne sur Sorgues », ce qui est plus facile à comprendre, mais infiniment moins poétique et fantasmatique que Saint-Affrique!


N'hésitez pas à soutenir ce site ! Il vous est possible de faire un don libre pour assurer un contenu régulier et sans publicité. Votre participation serait grandement appréciée !

 
 

2 commentaires au sujet de Saint-Affrique

  1. Asinus asinum fricat. C’est le même mot pour ces ânes et pour Affricus !!!! Quelle surprise.
    Y a-t-il d’autres noms de lieu ou de villages où Saint signifie sain et non pas saint ?

    Merci pour ces renseignements, très instructif.

  2. Bonjour Guillaume et merci de la citation latine (un peu « rude », par ailleurs, non?) A ma connaissance immédiate, je n’ai pas en mémoire d’autres noms de villes qui aient supporté cette erreur étymologique. Pour la majorité des sites créés par l’homme et mis sous la protection d’une personne sanctifiée, le terme de saint ou sainte est quand même systématique. Encore une fois, dans ce cas précis, il semble qu’il y ait eu volonté de « récupération » par l’Eglise (ou, tout bêtement, par erreur des fidèles, souvent très attachés à un saint local). C’était sans compter sur…l’orthographe (le ST masculin qui se prononce « sainte » à cause du A de Affrique)…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>