Le site qui vous aide à comprendre le vrai sens de votre patronyme

Tulle (19)

Tulle

La préfecture de la Corrèze a un nom étrange, totalement exemplaire d’un point de vue historique ET étymologique. En effet, l’origine de la ville remonterait à l’époque de l’occupation romaine, jusqu’ici rien de bien original. Comme pour le reste de leur culture, les Romains apportent leurs traditions, leur langue, leurs techniques, et…leur(s) religion(s), lesquelles, c’est bien connu, foisonnent de dieux, déesses, demi-dieux et autres héros, bâtards et monstres divers engendrés par Jupiter et sa clique.

Or, dans cette région du nord de l’Occitanie, il y a une rivière, particulièrement encaissée (qui va devenir la Corrèze), qui se trouve en plein milieu d’un itinéraire de longue distance qui allait de la Méditerranée à la Bretagne…Et, chez les Romains, dès qu’il y a un site un peu merveilleux, bizarre, voire dangereux, il y a tout de suite un dieu de service sous la protection duquel mettre l’endroit en question; c’est le cas d’une divinité que l’on appelle pour consacrer et sécuriser le franchissement de ce torrent, à savoir un certain Tutela, puissance à laquelle on confiait la sécurité des personnes et surtout des lieux: la preuve, les « dieux qui protègent la maison » sont les dieux…tutélaires! (même mot avec le mot français « tutelle », qui signifie « mettre sous la protection de quelqu’un »).

En occitan, Tulle se dit « Tula » -l’étymologie est transparente- que la tradition du Grand Sud traduit néanmoins par « la ville au sept collines », sorte de slogan publicitaire topographique, à défaut d’une traduction littérale. (Il suffit de se rendre au pied de la cathédrale Notre-Dame pour comprendre le pourquoi de la chose).

Bref, pour traverser les trois kilomètres de méandres dans la ville, les Romains ne faisaient pas dans la dentelle, sans savoir que c’est justement ce qui fera le succès puis la renommée de la ville quelques siècles plus tard. Tulle, capitale de l’accordéon (l’entreprise Maugein), de la carabine (manufacture d’armes), et de la dentelle donc, de ce tissu fait avec des brins de fil en coton ou soie, lequel donnera son nom à un vêtement très prisé par les petits rats: en effet, les petites filles en chausson rose vont très vite surnommer le voile de leur justaucorps le « Tu-tu(lle) »!). Voilà qui a réjoui pendant longtemps les habitant(e)s de Tulle, les Tullistes!


N'hésitez pas à soutenir ce site ! Il vous est possible de faire un don libre pour assurer un contenu régulier et sans publicité. Votre participation serait grandement appréciée !

 
 

Un commentaire au sujet de Tulle (19)

  1. Curieux en effet cette ethymologie pour TULLE capitale de la Corrèze. Car j’ai fait du latin au lycée Cabanis de Brive, et je n’arrivais pas à faire de rapprochement avec une racine latine et Tulle.
    L’explication me convainc, mais sans plus! j’attendais quelque chose de plus compliqué, mais restons simple en tu-tu!§

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>