Le site qui vous aide à comprendre le vrai sens de votre patronyme

Maracana (stade)

maracana

C’est forcément le mot que vous aurez le plus entendu ces dernières heures, à l’occasion de l’ouverture des Jeux Olympiques 2016. Siège quasi-mythique du football mondial, et donc forcément brésilien, le ‘Maracana’, c’est encore mieux que cela: un écrin typiquement ‘carioca’ (de Rio de Janeiro). Mais que signifie exactement le mot? Est-ce le nom de son architecte? Vient-il du portugais ou d’un dialecte indien? Et d’ailleurs, faut-il dire le stade Maracana, de Maracana, ou du Maracana? Peut-être même ‘des’! En tout cas, c’est l’endroit idéal pour donner des ailes aux athlètes, et pour cause…

Ne cherchez pas trop longtemps une racine accessible, sauf si vous êtes né indien (d’Amérique) et de préférence dans le Mato Grosso du sud brésilien, le Paraguay ou l’Argentine voisins. Rien à voir en effet avec une langue européenne, ‘maracana’ est un terme guarani (l’un des nombreux dialectes du continent), et désigne le tout-premier habitant des forêts amazoniennes, un ‘oiseau-vert’ (mara-cana), autrement dit l’archétype du perroquet local…Quel rapport avec un stade de foot? Ce n’est ni l’emblème de la première équipe, ni le surnom d’un constructeur (il s’y sont mis à…sept, à la fin de la Seconde Guerre Mondiale) qui y aurait laissé des plumes; il s’agit tout simplement, par ‘transfert’, du nom du quartier de Rio où il est situé (le stade est en pleine ville, contrairement à l’idée qu’on s’en fait souvent; on n’est pas à Manaus).

Bon, mais pourquoi ce quartier s’est-il appelé ‘maracana’? Parce qu’il y avait un marché aux perroquets? Pas du tout: c’est le nom de la rivière qui traverse cette partie de la ville; et cette fois, si la rivière porte ce nom, c’est qu’elle était (il y a très longtemps, sans doute!) le biotope favori des volatiles aux ailes couleur chlorophylle….Donc, si on récapitule dans l’ordre chrono (et étymo) logique, on a affaire à un cas de toponyme en forme de poupées russes: l’oiseau a donné son nom à la rivière où il habitait, laquelle traversait le quartier de la ville bâti bien plus tard, et dans lequel on construira un jour le terrain de foot. On peut donc dire que ce site a d’abord été le stade DES maracanas (les oiseaux), puis de LA Maracana (la rivière) et enfin DU Maracana (le quartier), avant de devenir le nom d’un stade. Stade, vous savez, cet endroit où on joue entre des…cages!


N'hésitez pas à soutenir ce site ! Il vous est possible de faire un don libre pour assurer un contenu régulier et sans publicité. Votre participation serait grandement appréciée !

 
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>