Le site qui vous aide à comprendre le vrai sens de votre patronyme

Marignan 1515

Marignan

Il y a quelques années, certains pensaient qu’il pouvait s’agir d’un réseau minitel (3615 Marignan); des décennies auparavant (pré-1960), cela aurait pu être un numéro de téléphone parisien (MA.15-15, demandez à vos (grands) parents…En fait, le sujet est devenu un ‘marronnier’ des médias, qui en profitent pour célébrer le souvenir de la plus rabâchée (et la plus facile à se souvenir) des batailles à la gloire de François 1er, dont on marque (pas de quoi fêter) l’anniversaire des 5 siècles (!) en ce 14 septembre.

Vous savez donc maintenant (en principe) que le petit village qui a été propulsé avec orgueil dans tous les livres d’Histoire (français) se trouve non pas en France mais dans le nord de l’Italie, à quelques kilomètres de Milan, province de Lombardie. On devrait donc dire ‘Marignano’, en ce qui concerne ces affrontements entre les troupes françaises et leurs alliées vénitiennes, contre les mercenaires suisses (pas encore tout à fait neutres) à la solde du duché milanais.

On oublie d’ailleurs que la ville actuelle a pris le nom de Melegnano (d’un point de vue linguistique, c’est le même mot, avec un ‘r’ très roulé qui devient L), depuis la version millésime 1859′, qui opposa, au même endroit et deux siècles et demi plus tard, les Autrichiens aux (re-belote) Français.

Mais qui vous a dit d’où vient ce mot de Marignan (ou Malégnan, d’où le Melegnano italien)? Comme tant d’autres noms de communes françaises, il est, encore plus logiquement, issu d’un nom latin, celui de…Marius, d’après la lignée d’une très célèbre (et puissante) famille romaine, dont l’un des membres a pu être propriétaire ou administrateur des terres de la région. Du coup, ‘le domaine de Marius’ a été qualifié de l’adjectif ‘marianus’ (= la chose de Marius), dont l’écriture -et surtout la prononciation- ont été corrompus pendant les périodes décadentes puis gallo-romaines en ‘margnanus’ (si vous vous écoutez bien, vous allez voir que le son est très proche), terreau du futur Marignan, pour ne pas dire…Marianne!

Voilà qui devrait faire de cet endroit un véritable pèlerinage puisque tous les Marius, Marianne ou Marion font forcément référence à Marie (mère de Jésus)…Sauf que, vu la date (pas 1515 mais plutôt un siècle avant JC, Jules César), il ne saurait être question d’un Marius fabriqué sur la Vierge chrétienne mais sur une histoire de…marins: du coup, étymologiquement parlant, on part de l’adjectif ‘marinus’ (qui a un rapport avec la mer, marin quoi), ce qui oblige à conjuguer l’adjectif en ‘marinianus’ (la propriété du marin), le ‘n’ de la seconde syllabe, coincé entre deux ‘i’, se prononçant forcément ‘gn-’ (essaye encore!); exemple: vous ne pouvez pas dire ‘on-i-on’ (comme l’écrivent les Anglais), mais forcément ‘ognon’ (et l’écrire oignon, c’est facile le français, non?).

Puisqu’on est dans les hypothèses, petit cas classique de ‘persévérance obstinée’ d’amateurs de racines, qui font circuler la (très) spéciale origine -selon eux- de Marignan/Melegnano: en s’appuyant sur le nom ‘moderne’ (19 siècle!) de la ville, ils le raccordent au mot latin de ‘meles’ (-gnano) qui signifie…le blaireau (sic). A part les poils au menton du Valois descendant des Capétiens, il n’y a pas vraiment de rapport possible, quand bien même ce coin de Lombardie eût été infesté de gros mustélidés rayés noir et blanc.

Comme quoi, les blaireaux ne sont pas toujours où l’on croit…surtout pas du côté de Marseille, dans les marais de l’Etang de Berre, zone d’abri des marins, ou, plus probablement, village romain (même époque que la fondation de Marignan) créé par un certain Marianus qui ne savait pas que, vingt siècles plus tard, des Airbus décolleraient de…Marignane, à 15h15 sans doute!


N'hésitez pas à soutenir ce site ! Il vous est possible de faire un don libre pour assurer un contenu régulier et sans publicité. Votre participation serait grandement appréciée !

 
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>