Le site qui vous aide à comprendre le vrai sens de votre patronyme

Minneapolis (USA)

…un demi-million d’habitants  en révolte contre des violences policières qui touchent sa population noire. Or, plusieurs commentateurs (on n’ose pas dire journalistes) à l’attention et peut-être à la culture distraites ont récemment situé cette ville dans le grand Sud puisqu’elle est bordée par le Mississippi, un fleuve qui prend sa source dans…le nord des Etats-Unis, plus près de Chicago que de la Nouvelle-Orléans; une information qui prend l’eau, même étymologiquement!

Minneapolis, rivale et jumelle de la capitale de l’Etat, St-Paul, se trouve en effet dans le comté de Hennepin (Minnesota), d’après le nom d’un négociateur…français impliqué dans les tribulations historiques entre Anglais, Français et Espagnols (puis, finalement, Américains) pour la possession du territoire…Bref, l’Etat est baptisé en reprenant, comme souvent dans le Nouveau-Monde (1), une expression locale qui décrit les caractéristiques du site dans le dialecte dakota, la langue régionale des Sioux.

Le toponyme en question concerne les sources du fleuve majestueux qui se jette plus tard dans le golfe du Mexique, une rivière dont les autochtones remarquent le bouillonnement d’une écume (2) qu’ils nomment ‘mni-sota’ soit ‘l’eau nuageuse’, parfois traduite en une moins (étymo)logique ‘eau laiteuse’ qu’on aurait de la peine à prendre au pied de la vache…

Coïncidence surprenante: l’Histoire (la légende?) dit que lorsqu’on chercha, dans les années 1850, un nom ‘occidental’ à la ville après presqu’un siècle d’implantation, c’est le mot d‘Albion’ qui fut proposé, non pas spécialement en référence à la belliqueuse Angleterre mais, selon son étymologie latine, à l’adjectif blanc (albus); autrement dit, la même image de ‘lait’ (ou d’écume) que celle des pâles blancheurs des falaises de Douvres, à l’origine du surnom!

Finalement, en cette époque où la culture classique donnait un air intello à la plupart des noms inventés, il parait que c’est le comité de lecture d’un journal local qui souhaita rendre aux Sioux ce qui leur appartenait en adoptant le terme de ‘min(n)eha’ qui veut dire ’eau’, sans pouvoir s’empêcher de lui appliquer la racine grecque traditionnelle ‘polis’, qui signifie la ville (3). D’où cet attelage Minneapolis, généralement sous-titrée ‘la ville des Lacs’, en rapport avec l’environnement aquatique.

Rien à voir donc avec une éventuelle présence de…mines, les ‘mineshafts’ (puits de mine) se trouvant cette fois définitivement au sud, sur des terres texanes où le pétrole jaillit avec pas moins de force que la colère du peuple minnéapolitain.

NB: Au sujet du patronyme de George Floyd (le citoyen tué par la police), voir le dernier paragraphe de l’article sur Floyd (prénom) Mayweather, le boxeur (mai 2015).

(1) Alaska, Dakota, Idaho entre autres, ainsi que Canada (Kanada) ou Hawaï

(2) Dont, entre autres, les proches chutes de St-Anthony

(3) Acropolis, Métropolis, Antipolis, etc..


N'hésitez pas à soutenir ce site ! Il vous est possible de faire un don libre pour assurer un contenu régulier et sans publicité. Votre participation serait grandement appréciée !

 
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.