Le site qui vous aide à comprendre le vrai sens de votre patronyme

Morandi (pont)

Morandi (pont)

«…le tronçon devenu tête-de-turc des Gênois…», jeu de mots très probablement involontaire d’un commentateur radio au sujet du désormais funestement célèbre ‘pont autoroutier de Gênes’, de son petit nom Morandi, d’après son concepteur au patronyme, lui aussi, définitivement ‘infâme’ (étymologiquement, de mauvaise réputation et pas plus, mais c’est déjà pas mal). Il signore Riccardo n’a d’ailleurs pas le monopole du lieu, puisqu’en réalité, les habitants appell(ai)ent ce pont «viadotto Polcevera»…

Il s’agit en fait de la dénomination strictement topographique de l’ouvrage, un via-duc (en latin, une ‘voie qui mène’ sous-entendu de l’autre côté) au-dessus du torrent du Polcevera. Devenu rivière voire fleuve en passant par la ville concernée, le nom de ce cours d’eau vient d’une déformation de deux très anciennes racines (porco-bera) identifiées par les Romains au 1er siècle avant JC comme ‘(le fleuve qui) porte-des-truites’. Pourquoi pas…Pour le moment, il charrie plutôt des blocs de béton éclatés, mais revenons à la version industrielle d’une construction qui n’aura vécu que 51 ans, très loin du Pont-du-Gard (et pas qu’historiquement)!

Notre Morandi est un nom très fréquent non seulement en Italie mais aussi dans toute l’Europe puisqu’il s’appuie sur le terme latin de ‘maurus’, très laconiquement traduit dans beaucoup de dictionnaires étymologiques par…’arabe’. Vous avez déjà compris qu’il s’agit là d’une extrapolation un peu lourde de ‘maure’, ce qui peut effectivement renvoyer à cette (longue) période de l’Histoire pendant laquelle la civilisation moyen-orientale a apporté aux sauvages occidentaux techniques, savoirs et autres menus détails artistiques.

Or, le maure du Moyen-Age français par exemple peut n’être ‘que’ la couleur -disons la teinte- qui caractérise les cheveux ou plus généralement le poil d’un individu, brun foncé évidemment; et même, principalement autour du bassin méditerranéen, le bronzage (du cou) des paysans penchés sur la terre pour leurs cultures. Dans ce cas, qui n’exclue pas la première hypothèse pour autant, rien à voir avec un mélange ethnique mais avec la désignation, plus ou moins bienveillante, des ‘ploucs’ occitans!

Il faut croire qu’il y a eu suffisamment d’événements et de comportements différents au cours des siècles pour trouver dans l’entourage de nos ancêtres des ‘noirauds’ de toutes sortes, et donc fabriquer sur ce maure de très nombreuses versions: en conservant tout d’abord la diphtongue ‘au‘ latine, on a droit aux Maure, Maurin, Maureau, Maurel, ou tout simple Maur, qu’un saint angevin du 6è siècle rendra célèbre dans les fossés de la banlieue parisienne; la forme la plus élaborée étant un (ou une) Mauresmo, comme la championne de tennis Amélie (*).

La forme la plus usitée a néanmoins connu un petit phénomène de réécriture sans changer le son initial, ce qui nous donne bien sûr les Morant, les Moreau, les Morin comme l’ex-candidat à l’élection présidentielle Hervé (*), les Morelle comme l’ex-porte-parole du Gouvernement Aquilino, les Morelon comme l’ancien champion cycliste Daniel, etc, etc…

Sous l’influence italienne (et parfois espagnole, identique), on trouve alors les Morando, au pluriel Morandi justement, dont le diminutif Morandini (comme l’animateur de télévision Jean-Marc), ou les Morano, comme la femme politique Nadine (*), entre autres; sans oublier la version québécoise qui a subi une ‘aphérèse’ (la chute de la première syllabe), les Reno comme la chanteuse Ginette (*).

Par contre, rien à voir avec les Maurois (comme l’auteur André), les Mauroy (comme feu l’ex-Premier Ministre Pierre), ou même les Maur(r)as comme le journaliste nationaliste Charles (*), dont vous découvrirez les racines linguistiques dans les articles qui leur ont été consacrés, comme pour tous les autres patronymes cités ici et marqués du traditionnel astérisque (et périls, aurait dit notre malheureux architecte, sauf étymologiquement).


N'hésitez pas à soutenir ce site ! Il vous est possible de faire un don libre pour assurer un contenu régulier et sans publicité. Votre participation serait grandement appréciée !

 
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>