Le site qui vous aide à comprendre le vrai sens de votre patronyme

Nice

Nice 2

Beaucoup de questions sur la ville de France actuellement la plus observée, commentée et honorée à travers le monde. Pour éviter toute indélicatesse avec les événements, voici en guise de réponse la chronique déjà enregistrée en novembre 2011, à l’occasion d’une réunion du G8. A replacer donc dans son contexte, mais évidemment l’étymologie de la ville n’a pas changé...

«A Cannes et à Nice, les hôtels et maisons particulières sont peuplées de peu de Français et de beaucoup d’étrangers, divers par l’origine mais semblable par l’argent qui leur sort des mains». La citation est due à l’écrivain Henri Barbusse, qui écrivait cela en…1930. Pas de rapport évidemment avec l a conférence politique du moment, mais, si vous habitez en dehors des Alpes Maritimes, vous ne savez pas ce qu’est une ville assiégée. Pas de circulation autre que sous surveillance policière, paralysie complète de certaines artères, interdiction de Promenade, etc…Tout ça pour ça, vingt chefs d’Etats qui cherchent un point G bien difficile à trouver.

A cette occasion, petit retour sur l’étymologie de la ville en question, et ce pour plusieurs raisons: l’actualité donc; la demande répétée de certains internautes de compléter une série commencée avec les villes et villages du Sud-Ouest en 2010; et l’illustration spectaculaire d’inexactitudes que l’on peut fantasmer en ‘forçant’ la provenance de certaines racines. Dans certains écrits, on trouve en effet pour ‘nice’ de prétendues origines…picardes (sic), parce que le mot évoque une niche; ou encore le synonyme d’un mot mosellan signifiant fou (?); et encore beaucoup de théories rattachant le nom de la ville à divers mots (le provençal nesci, le catalan neci, l’espagnol ou l’italien nescio) qui signifient tous: (je) ne sais pas (no comment). Tout cela est strictement faux évidemment, ne serait-ce qu’en cherchant un tout petit peu le rapport avec la cité azuréenne, qui n’apparait dans aucune des hypothèses.

En réalité, le nom de la ville de Nice vient du mot grec « nikê » (ne pas oublier le circonflexe), qui signifie la victoire. Il faut se souvenir que les Grecs ont colonisé tout l’arc méditerranéen français actuel, donnant leurs mots comme nom aux sites conquis. Parmi beaucoup d’autres (ports, en général): bien sûr et d’abord Marseille (Phocée, puis Massilia, mot sémitique qui signifierait ‘ l’endroit abrité’); Port-Leucate (la ville blanche, en grec ‘leukos’ veut dire blanc, même mot que…leucémie, ‘la maladie à globules blancs’); ou Antipolis/Antibes (face à la ville, anti-polis, le vis-a-vis en question étant justement…Nice). Bref, pour créer toutes ces colonies, il y a quand même quelques bagarres avec les gens déjà installés sur place (des Ligures, en l’occurrence) sur lesquels les Grecs obtiennent un jour la victoire, fondant ainsi ‘Nikaïa’, d’où le nom.

Le mot deviendra d’ailleurs la marque du championnat d’athlétisme local (le Nikaïa), dans lequel les athlètes inscrits courront avec la ‘chaussure de la victoire’, une…’Nike’. On comprend aisément pourquoi, en français, il est indispensable de prononcer à l’américaine (naïke), sinon on risquerait de s’approcher davantage d’un titre du groupe NTM (niquer devenant alors une abréviation de…forniquer). Bon, dans certains cas, cela peut s’assimiler à une victoire, mais quand même.

On remarquera que le français a tout fait pour s’éloigner de cet encombrant «k» grec au milieu du mot, préférant fabriquer le gentilé (le nom des habitants) sur la prononciation du dialecte local, le niçois (qui fut quasiment une langue, à une certaine époque, du sud du Dauphiné français à la Lombardie italienne!). On utilise donc l’orthographe locale de « nissard » pour transcrire le terme académique en « niçois », ce qui évite d’éventuels nikais ou nikaise, autrement dit ‘aux niçois qui mal y pensent’. Il n’empêche: comme le disaient les ‘réclames’ au début du (20ème) siècle pour attirer les touristes du monde entier, « Nice is nice ». Mais sauf étymologiquement!


N'hésitez pas à soutenir ce site ! Il vous est possible de faire un don libre pour assurer un contenu régulier et sans publicité. Votre participation serait grandement appréciée !

 
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>