Le site qui vous aide à comprendre le vrai sens de votre patronyme

Nihous (Frédéric)

Nihous

Comment, vous ne connaissez pas Frédéric? C’est l’un des 19 (*) candidats à l’élection présidentielle, qui utilise là sa seconde cartouche, après les municipales de 2008. Le candidat du parti Chasse-Pêche-Nature et Tradition est en effet conseiller municipal de Baudreix (64800), comment, vous ne connaissez pas Braudeix, au sud-est de Pau**? Même si l’homme possède la corpulence, la faconde et la popularité d’un gascon bon-teint, il s’agit en fait d’un…ch’ti (couleur de la brosse à l’appui)!

Nihous est en effet un patronyme d’inspiration néerlandaise, que l’on trouve en Flandres depuis le 13è siècle sous la forme Nieuwenhuys ou, en plus ‘belge’, Nienhuis. Les lecteurs germanisants auront reconnu l’équivalent allemand de Neuhaus, que l’on peut transposer en anglais en…new-house, autant dire le français maison-neuve! Ni-hous est donc le surnom d’un ancêtre qui, dans un village ou un hameau donné, possédait ou habitait la maison nouvellement construite, en quelque sorte le titre de bienvenue d’un nouvel arrivant dans la communauté. La ‘hous’ en question n’avait pas besoin d’être la plus belle du coin ni la mieux équipée, il n’empêche que c’était souvent une maison ‘en dur’ (par rapport à certains anciens habitats en bois ou en chaume), donc facilement repérable par les villageois.

Il est vrai que, phonétiquement, Nihous ‘sonne’ assez bien pour un béarnais ou un landais par exemple, dont beaucoup sont persuadés que le monsieur a tiré ses premières cartouches dans un col des Pyrénées; or Frédéric est président de l’Association des chasseurs de pigeons et d’oiseaux de passage du Nord. Sera-ce suffisant pour ajuster ses concurrents à la présidence, ce n’est pas sûr, même s’il a déjà volé dans les plumes de «la candidate de l’écologie punitive» (fin de citation, suivez son regard).

Fût-il né en Chalosse ou en Soule, Mr «maison-neuve» se serait appelé (en occitan)…Casa-nova, ou Case-neuve (en français); ou peut-être Borde-nave (en gascon), avec une connotation légèrement différente. En tous cas, le proclamé «candidat de la ruralité et des traditions françaises» se rapproche beaucoup d’un autre prétendant à l’Elysée, au moins étymologiquement: en effet, il existe un homme qui vient d’un domaine rural (qui se dit « villa » en latin), propriété dont le détail le plus remarqué était probablement un grand arbre (un pin); cet autre homme venu de la campagne s’appelle effectivement Dominique (de Galouzeau) de Villepin, néanmoins de souche beaucoup plus «parisienne» que notre chasseur des terrils; cette étymologie inattendue est probablement leur seul point commun…

(*) Si, si, comptez!
(**) 64800, c’est le code postal, pas le nombre d’habitants (563, aux dernières nouvelles)


N'hésitez pas à soutenir ce site ! Il vous est possible de faire un don libre pour assurer un contenu régulier et sans publicité. Votre participation serait grandement appréciée !

 
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>