Le site qui vous aide à comprendre le vrai sens de votre patronyme

Nyssen (Françoise)

Nyssen

Petit bouillon (de…culture) pour la ministre successeure (1) d’Audrey Azoulay (comment, vous aviez déjà oublié le dernier gouvernement Hollande)? Une sombre histoire de travaux immobiliers non déclarés dans son entreprise précédente, dont le rapport avec sa fonction actuelle ne casse pas vraiment des briques, mais bon…Peut-être une occasion pour l’opposition de tenter une grande lessive? Cela tombe bien, cette femme, c’est quasiment la mère Denis; en tous cas étymologiquement!

Vous ne serez pas surpris d’apprendre la provenance belge (pour ne pas dire flamande, mais n’anticipons pas) de la famille Nyssen: Papa Hubert, éditeur-fondateur des Editions Actes Sud mises en cause, a cédé le flambeau à sa fille, par ailleurs née à Etterbeek (ça n’est pas du breton!). Leur patronyme, de forme typiquement néerlandaise, est facile à analyser: nys-sen, autrement dit une syllabe finale qui, comme toutes celles du monde scandinave, désigne un ‘fils’, comme Amund-sen, Christian-sen ou Ander-sen (dans l’ordre: le fils d’Aymon, de Christian, d’André), la même que l’anglo-saxon ‘-son’, comme Thom(p)-son, Wat-son ou Wilkin-Son (le fils de Thomas, de Wa(l)ter, de Wil(k)liam) etc…

La où la chose est moins ‘évidente’ (étymologiquement: visible), c’est la première partie en ‘nys’, tout simplement parce que le mot originel a subi une ‘aphérèse’, phénomène que nous connaissez bien désormais et qui consiste en un rabotage sur le début du son…En effet, ce ‘nys’-là est un ancien de-nys, et même Denys! La version contractée est donc ce que l’on appelle un ‘hypocoristique’ (un surnom en général affectueux, parfois ironique), tout comme vous dites Momo, Mimi ou Mumu pour Maurice, Monique ou Muriel (2).

Le grec Dyonisios (j‘y reviens tout de suite) a donc donné un Denis français mais aussi un Denijs néerlandais, adopté par beaucoup de ‘Belges du Nord’ (je tiens à retourner à Bruxelles) en Nijs ou Nys…Vous avez également la variante hispanique en Dinis ou Diniz (comme le champion olympique Yohan) et bien sûr Denny (aux USA), Denisse et Denesse (en Belgique wallonne) ou Denès (en Bretagne);

Il faut rajouter à cette famille un diminutif célèbre à la télévision française, le petit Denis, soit le Denisot ou Denizot (principalement en Bourgogne). On fait plus court encore avec Dan, d’après la version anglo-saxonne Danny (pas toujours dérivé de Daniel!), surnom-prototype d’un ‘Boy’ appelé à la guerre dans une larmoyante balade irlandaise, et accessoirement nom de scène du premier chanteur de rock français (3).


Vous allez me dire (enfin, m’écrire) que ça ne nous éclaire pas sur ce que signifie Denis. Il s’agit du nom francisé du dieu grec Dionysos donc (ou Dionysius, si vous la jouez en latin), agréablement défini dans les dictionnaires comme le ‘dieu de la Nature et de la Joie’ (4), euphémisme pudique pour évoquer un satyre, version huppée d’un Bacchus paillard, malodorant et ivrogne lors de soirées orgiaques (ou bacchiques, si vous préférez la chique). De plus, ce fils de Zeus fut extrait du ventre de sa mère (Sémélé) et termina sa gestation dans la cuisse de papa, celle que les Romains appelleront de Jupiter, c’est dire si le mec était mal barré..

Bref, rien à voir avec celui qui fera le Denis du culte (catholique), puisque le (pré)nom va devenir populaire grâce au supplice du premier évêque de Paris (en fait, Lutèce sur la carte de visite), dont la légende dit qu’il fut décapité et qu’il monta jusqu’au Mont-des-Martyres (abrégé en Mont-martre!) en portant sa tête dans le but(te) d’y faire construire une basilique à son nom. Reste à souhaiter que le traitement sera moins pénible pour la ministre concernée, sauf peut-être étymologiquement!

(1) si, si, ça existe. C’est du québécois -merci à eux- parce que le français ‘successeuse’ est encore moins joli (et refusé par l’Académie).

(2) Enfin…vous n’êtes pas obligés.

(3) Si vous êtes né(e) après Mylène Farmer, ne cherchez pas;

(4) En sous-titre, on trouve même ‘dieu de la sève montante’, si vous voulez des détails…


N'hésitez pas à soutenir ce site ! Il vous est possible de faire un don libre pour assurer un contenu régulier et sans publicité. Votre participation serait grandement appréciée !

 
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>