Le site qui vous aide à comprendre le vrai sens de votre patronyme

Pasqua (Charles)

Pasqua

Le Pasqua est un animal qui aime la bonne bouffe, mais pas que…En effet, en latin « pascua » désigne la nourriture que l’on prépare pour une fête ; et pas n’importe quelle fête, puisqu’il s’agit de commémorer la fuite d’Egypte par les Hébreux, la libération du peuple élu. C’est également le nom de celui qui fut un remarquable directeur commercial pour une marque d’apéritif anisé du sud de la France, avant le destin politique que vous savez. Or, comme on le lui a souvent dit dans les couloirs de l’Assemblée, c’est là que ça se corse…

En hébreu, le mot qui correspond à Pasqua signifie également « le passage », le couloir ouvert par Moïse dans les eaux pour s’échapper. On va donc faire une grande fête pour célébrer l’événement, et cette fête, on va l’appeler bien évidemment…la Pâque, qui n’a encore rien à voir avec les œufs et les lapins dans l’herbe le dimanche de la résurrection du Christ. Du 10è au 16è siècle, bien après le Moyen-Age donc, on va d’ailleurs dire indifféremment la ou les Pâques, et ce n’est qu’au début du 17 siècle que l’expression «faire pasqua» va désigner la fête chrétienne, par rapprochement puis par confusion de dates avec la pâque juive.

A la même époque, histoire de faire joli dans les prairies, on va baptiser la fleur des pasqua, la petite fleur de Pâques, la pâquerette évidemment, tout simplement parce qu’elle fleurit à cette époque. Du coup, c’est aussi la saison où fleurit la côtelette d’agneau, de l’agneau pascal bien sûr. Ce qui me fait penser qu’il faut rajouter dans la famille des Pasqua les Pascual évidemment, mais aussi les Pascal, comme le philosophe, et même les Pasquin ou les Pâquin, comme ce couturier chez lequel travaillait une biaiseuse dans une chanson célèbre au début du siècle.

Remarquez, il y a bien un mot en français, un seul, qui garde une racine «paque» dans son nom, c’est le nom d’un bateau, qui en fait n’a rien –mais rien du tout- à voir avec la résurrection du Christ. Le paquebot, c’est l’écriture française de deux mots anglais, le «pack-boat», c’est à dire « paquet et bateau », donc une histoire de frêt maritime, puisque le terme désigne à l’origine un cargo de marchandises et non pas un promène-couillons transatlantique…Quoi qu’il en soit, pour revenir aux Pasqua, il y a un certain Pasquino qui ne manquait pas de sens de la provocation: A l’époque de la Renaissance, il y avait à Rome une statue antique sur laquelle les italiens avaient pris l’habitude de faire des inscriptions, de dessiner des tags en quelque sorte. Du coup, on a créé le mot de pasquinade, qui désigne une moquerie, une bouffonnerie, une rigolade. Comme quoi, les Pasqua ont aussi le sens de l’humour, ils ne sont pas que beaux…Etymologiquement bien sûr.


N'hésitez pas à soutenir ce site ! Il vous est possible de faire un don libre pour assurer un contenu régulier et sans publicité. Votre participation serait grandement appréciée !

 
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>