Le site qui vous aide à comprendre le vrai sens de votre patronyme

Pelosi (Nancy)

Pelosi

C’est la femme qui va peut-être ‘empêcher’ (1) Donald Trump de dormir tranquillement dans les prochains temps; la représentante politique américaine la plus en vue actuellement a en effet été priée par son parti de mener la charge démocrate contre le locataire (à titre précaire?) de la Maison Blanche. Nul doute que les uns et les autres vont chercher à trouver des poils sur les oeufs des Républicains, y compris étymologiquement.

Car le patronyme de la politicienne la plus ‘Côte Est’ du Congrès (elle est née à Baltimore, Maryland) vient en fait de l’autre côté de l’Atlantique, du temps où les immigrés italiens traversaient l’océan dans des cabines de troisième catégorie sur des paquebots parfois peu attentifs aux icebergs…Le mot est donc très simplement de souche italienne, et désigne, comme dans beaucoup d’autres cas où l’on décrit les caractéristiques physiques de gens, ‘ceux qui sont ‘pelus’ (pelosi) ou poilus, en français.

Rien à voir certes avec les Gueules Cassées moustachues de la Guerre de 1914, on est vraiment devant un adjectif qui qualifie un ancêtre velu. Velu, pas chevelu, cas où on va utiliser en général une autre…racine, plus capillaire (étymologiquement: ce qui est sur la tête). Dans le cas présent, ce serait plutôt ‘Capelloni’ (les cheveux longs) (2). Le ‘peloso’ est typiquement réservé à la…pilosité, sans qu’elle soit forcément hirsute (le dos).

Le terme pouvait également s’appliquer seulement à la moustache ou à la barbe, comme le pensaient les Romains qui nous ont légué la racine latine (pilus). Du coup, dans le bassin méditerranéen, le même son initial ‘p-l’ peut se combiner en alternant différentes voyelles, pour faire ‘pelo’ (italien, espagnol), pilo-sité ou poil (en français), etc. Il n‘y a que les gens du Nord pour avoir gardé sur la langue le cheveu germanique, soit ‘haar’ (allemand, néerlandais) ou évidemment ‘hair’ (anglais). Notez au passage que la ‘pilotta’ italienne, qui a donné le mot ‘pelote’ (de laine) chez nous n’a aucun rapport malgré les apparences avec les poils mais avec une forme de boule ou de balle (comme on le dit d’un sac de vêtements)…

C’est pourtant le ‘e’ qui va rester le plus souvent en français, en tous cas pour écrire un patronyme: on compte en effet chez nous, selon les régions, des Peleau et Pelot (bretons), des Pellot (normands) ou des Pelaud (poitevins); ou encore des Peloux et des Pelloux (lyonnais et occitans); certains ont même été contractés en Pleau, Plaut ou Plot, sous une forme plus difficile à détecter, mais tous étaient appliqués à des hommes (forcément) velus et donc en général virils.

Mais alors, ‘Madame’ Pelosi, ce patronyme? Contrairement à ce que laissent croire un certain nombre de pages du Net en affichant ‘Nancy Patricia D’Alessandro (son nom de jeune fille) dite Pelosi’ et pouvant faire croire à un surnom (la femme à barbe?!), il s’agit tout simplement de ‘Nancy (…) épouse Pelosi’, puisque tel est le nom de son mari Paul Frank. Voilà qui redevient un peu plus logique, mais je dois avouer que je ne connais pas la pilosité du monsieur, encore moins celle de ses lointains ancêtres qui ont écopé de ce surnom pourtant au poil. Surtout étymologiquement.

(1) En français, faire trébucher. Voir l’article spécialement consacré à ce mot en le tapant dans le champ de recherche en haut à droite de cette page.

(2) Les Capelli (Capello, au singulier, comme l’ex-vedette de la télévision française des années 70, Maitre Capello) sont plutôt de souche corse, et désignent des fabricants ou marchands de chapeaux.


N'hésitez pas à soutenir ce site ! Il vous est possible de faire un don libre pour assurer un contenu régulier et sans publicité. Votre participation serait grandement appréciée !

 
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>