Le site qui vous aide à comprendre le vrai sens de votre patronyme

Balotelli (Mario)

Balotelli

C’est la dernière recrue de l’équipe de Nice, largement saluée dans les cercles de footeux, et tout autant commentée dans les pages de faits-divers pour des raisons de réactions impulsives variées. Génial mais capricieux disent les uns, flamboyant mais peu efficace répliquent les autres, bref le nouveau transfuge italien n’a sûrement pas fini de faire parler de lui. Pourtant, ce n’est probablement pas un méchant garçon, sauf…étymologiquement!

Plus transalpin que le bonhomme, on ne peut pas, du moins au vu de son patronyme. Lequel n’est ‘que’ celui d’une famille d’adoption (en fait, simplement nourricière) du fils de Thomas et Rose Barwuah (1), émigrés d’origine ghanéenne, comme le laissent supposer les quelques photos du joueur avec ses parents ‘génétiques’, des parents qui ont opportunément intégré le registre local en prénommant le rejeton Mario. Le reste de son état-civil appartient à un couple de la province de Lombardie (capitale Milan, donc le nord du pays), dont l’étymologie du nom reserve quelques surprises, ‘à l’insu de leur plein gré’ sans doute.

Au premier abord, il s’agit d’un gentil diminutif, clairement indiqué par ce suffixe -(t)elli, la marque d’une filiation parfois mais le plus souvent d’un sobriquet, ironique ou affectueux, qui porte sur le sens de la racine qui le précède. Ne reste donc qu’à décrypter la partie ‘Balo-’. C’est là que les choses se compliquent, même si, historiquement, l’histoire du mot a tout simplement suivi le sens de…l’Histoire. En effet, au fil des siècles, cette zone du pays actuel (et même bien plus au sud) a fait partie des territoires envahis puis occupés par la domination germanique. Du coup, comme dans quasiment tout le reste de l’Europe (occidentale, centrale, et orientale), des bribes de racines venues du nord sont restées dans les langues locales, s’adaptant ou se composant pour donner aussi bien des noms communs que propres.

Prenons un exemple français (parmi des milliers), le nom Thibaud est de formation strictement germanique (theot-bald, le peuple audacieux); de la même façon, ‘balo-’ est un phonème (un son) issu d’un parler gothique et signifie…mauvais. Avant la période médiévale, l’adjectif ne s’applique pas forcément à une caractéristique morale humaine, mais désigne d’abord un problème, une complication, une situation de conflit (sic). Un ‘balotelli’ est donc, littéralement, un ‘petit souci’ devenu, probablement par euphémisme, un gros ennui, puis le fauteur de troubles qui en est responsable. Mario serait-il un ‘petit gars qui fait ch…’?

Car, contrairement aux apparences, ce nom -dont on trouve aussi l’orthographe Ballotelli avec deux L, enfin quatre- n’(a rien à voir avec la racine ‘baller’ (en vieux-français) ou ‘bailar’, qui a donner le sens de danser; même si à l’origine il s’agit de ‘se’ balancer d’un pied sur l’autre, comportement typique des gens instables…psychologiquement. N’en tirez évidemment aucune conclusion concernant ‘Super Mario’, mais franchement, question coïncidences…

(1) désolé, je ne parle pas le dialecte haoussa du Ghana (si tant est que la piste linguistique soit bonne); si vous en savez davantage, n’hésitez pas…


N'hésitez pas à soutenir ce site ! Il vous est possible de faire un don libre pour assurer un contenu régulier et sans publicité. Votre participation serait grandement appréciée !

 
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>