Le site qui vous aide à comprendre le vrai sens de votre patronyme

Bieber (Justin)

Bieber

Beaucoup de questions cette semaine au sujet de l’insupportable ex-gamin chanteur, champion incontestable du fait-divers en matière d’agressivité: nièmes bagarres (récemment) dans une boite de nuit, pétitions (américaines) pour une reconduite à sa frontière d’origine, lancer de projectiles en plein concert, sans parler de diverses petites peines de prison pour ébriété sur la voie publique. Drôle d’animal, qui avait déjà fait l’objet d’une chronique en décembre 2012, à cause d’une histoire de…castration. Petit rappel.

Encore une agression violente aux Etats-Unis, mais cette fois ce n’est pas une fusillade et, de plus, elle a été dit-on évitée de justesse: il s’agit de l’enlèvement et de l’émasculation programmés de l’ex-baby star Justin Bieber, auteur-compositeur-chanteur-acteur né à London en 1994, et donc…canadien (London est une petite ville de l’état de l’Ontario au Canada). Un prisonnier américain avait commandité un ancien détenu pour étrangler le jeune homme, ce qui n’eût pas manqué de provoquer un traumatisme indélébile dans la mémoire de millions d’adolescentes, sans compter que, étymologiquement parlant, une castration s’avérait quasiment impossible, et pour cause…

Bieber est un patronyme d’origine germanique, encore assez répandu actuellement en Alsace (bonjour, les homonymes dans les cours d’écoles strasbourgeoises!); on trouve aussi la variante Bebler, ou évidemment l’étymon (la première forme du mot) Beber. Rien à voir avec une familiarité déplacée vis-à-vis d’un certain Albert (Bébert), il s’agit ici du terme qui désignait au Moyen-Age le castor, d’après une très ancienne racine ‘brhus’ (rien à voir non plus avec les Bruce). ‘Brhus’ définit la couleur marron, ou brun, et l’on voit donc directement le rapport avec la robe du castor d’Europe, d’autres spécimens de l’espèce allant du gris jusqu’au noir.

Le Bieber, c’est donc ‘le brun’. Voire. Car il faut mainenant trouver une raison pour laquelle, il y a une quinzaine de siècles, on a jugé utile et logique de surnommer une personne ‘le castor’, forcément par comparaison avec l’animal. Voyons…quelles sont les caractéristiques du castor? C’est un excellent nageur (mais çà ne colle pas avec l’étymologie de Manaudou); il est en général polygame (no comment), et possède une larque queue vigoureuse (idem). Ah, si! C’est le prototype du charpentier d’excellence, puisqu’il sait construire sa maison (et souvent de nombreuses galeries) le long des cours d’eau, allant même parfois jusqu’à détourner le courant pour aménager son habitat; il a d’ailleurs, pour cette raision, donné son nom à un mouvement coopératif de bâtisseurs (les Castors de France).

Voilà donc sans doute l’origine de ce baptême insolite, procédé que l’on retrouve dans plusieurs langues avec la même signification: à la suite d’un ‘bebros’ gaulois, voici ‘biber’ en allemand, ‘beaver’ en anglais, ‘bobr’ en tchèque, et, évidemment l’ancien ‘bièvre’ français, généralement conservé dans les noms de lieux ou de rivières. C’est le cas de toutes les Bièvre de France (littéralement: les ‘rivières à castors’), y compris pour celle des Yvelines qui donnera son nom à une rue de Paris où résidait un certain castor Mitterrand qui sera le constructeur de la Grande Arche de la Défense.

Là où l’étymologie subit encore une fois l’ironie d’un sort assez troublant, c’est que, si Bieber n’a rien à voir avec le verbe boire et donc le…biberon, le castor, lui, a une origine très précise: il s’agit du verbe latin castrare, qui signifie évidemment castrer (version langue d’oc) ou châtrer (version langue d’oïl), bref, émasculer, ce qui était le plan criminel de l’agresseur du-dit Justin! Et, si l’on plonge au fond des choses (si j’ose dire): les romains avaient voulu ce rapprochement linguistique entre ‘castor’ et ‘castrare’ parce qu’ils avaient constaté que non seulement la bête ‘coupait’ les branches pour construire sa maison, mais il n’hésitait pas à…s’émasculer lui-même pour recueillir les sécrétions de ses testicules, qui pouvaient le guérir en cas de blessure. D’ailleurs, pendant quelques siècles, on chassera le castor pour en faire un remède destiné à soigner les troubles des règles. Désormais, Justin sait où il faut se protéger!


N'hésitez pas à soutenir ce site ! Il vous est possible de faire un don libre pour assurer un contenu régulier et sans publicité. Votre participation serait grandement appréciée !

 
 

Un commentaire au sujet de Bieber (Justin)

  1. bonjour je suis nouveau lecteur et je trouve ton site très intéressant.
    Comment vous trouvez tous ces renseignements? c’est toujours avec de l’humour et très savant en même temps. Je voudrais connaitre l’origine de mon nom. merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>