Le site qui vous aide à comprendre le vrai sens de votre patronyme

Boudou L.

Boudou

Mais si, vous savez bien qui est Mademoiselle Boudou, plus connue sous le nom d’épouse Hallyday! Malgré un lendemain de St Valentin en gueule de bois (à la volée) pour cause de contestation d’héritage, il n’aura donc fallu que quelques heures pour entacher définitivement le phénomène des obsèques du chanteur. Tout avait failli se dérouler à peu près correctement malgré les obstacles: l’opportunité du défilé élyséen à motos, les ‘oubliés’ de la cérémonie, la discrétion retenue de Sylvie (Vartan) et un début de polémique téléphono-cinématographique à la Lelouch. Mais désormais, comme l’avait déclaré un défunt président, «les chiens sont lâchés».

Jusqu’à afficher (puis rapidement corriger) la fiche Wikipédia définissant la jeune veuve comme ‘femme vénale française’ (!), ce qui n’a pas dû rendre particulièrement joyeuse la-dite Laeticia. Ou Laetitia («L-a-e…t-i-t-i-a», selon Serge Gainsbourg) autrement dit le mot latin précis qui signifie, dans un premier temps, ‘la beauté, le charme et la grâce’ (idéal pour une ancienne mannequin) puis ‘l’allégresse, la joie débordante’ (nettement moins évidentes en la circonstance et désormais très peu probables sur les prochaines photos volées).

Bien. Mais c’est le nom de naissance de cette bitteroise (de ‘Bésièrs’, en v.o occitane) qui est intéressant et éventuellement un peu intrigant, avec cette consonance de langue d’oc très marquée (*), largement répandue de Toulouse à Montpellier en passant Carcassonne et Narbonne (on est sur la bonne ligne)…Ce Boudou, Boudoux ou même Boudoul, parfois enregistré sous la forme Boudon voire Bondon (les fameuses ‘erreurs d’écriture’ qui ont parfois transformé les ‘u’ en ’n’ sous la plume de certains de nos contemporains pressés), a en fait une étymologie tout à fait claire, la lointaine racine germanique ‘bod’ qui évoque un messager.

Toujours pareil: n’imaginez pas (à l’époque) un agent Interflora en retard de livraison d’un bouquet de roses pour la St-Machin, mais plutôt un guerrier-espion envoyé en mission derrière -ou au plus près- des lignes ennemies, celui qu’on appellera plus tard une ‘estafette’, en tous cas l’envoyé d’une armée habillé(e) de…peaux de bêtes, puisque, pour arriver à nous faire ‘boud-ou’, linguistiquement, il faut affubler ce messager du suffixe ‘wulf’ (le loup). Résultat final (raboté au cours des siècles): bod+wulf devient boud-ulf, prononcé ‘boud-oulf’ puis boud-ou.

De la même façon, on trouve des patronymes voisins, avec un ‘i’ central, seule lettre rescapée du mot ‘hari’ (l’armée), ce qui, appuyé à la même première racine, donnera cette fois des ‘bod-hari’ devenus Boudier ou Boudiot…En tous cas, pour ceux qui auraient l’esprit placé un peu plus bas sur le ventre, rien à voir avec les Boudin, nom de métier des charcutiers, ou, précédemment, de ceux qui avaient ‘la boudine’ c’est-à-dire non pas forcément le ‘ventre’ gonflé (oui, boudiné) mais très précisément un gros nombril (à l’époque mal ou pas refermé)!

Il ne manquerait plus qu’on rajoute ça sur la table (des négociations), ce ne serait pas gentil pour Laeticia, boudiou (bon dieu, en provençal)!

(*) Si vous « asséchez » les deux consonnes du nom, (B et D sont sonores), cela vous donne directement…PouTou (Philippe), ex-candidat à la présidence de la République (et dont l’article est disponible dans les archives).

Ps: et si vous voulez (re) lire -et comparer- le sens de Smet (Laura) et Hallyday (David), tapez aussi le nom dans le champ de recherche habituel.
Pps: Désolé pour les lecteurs qui ont vu pendant quelques heures l’orthographe ‘Halliday’ dans cet article, néanmoins forme originelle du nom, d’où l’équivoque (et l’écriture parfois)


N'hésitez pas à soutenir ce site ! Il vous est possible de faire un don libre pour assurer un contenu régulier et sans publicité. Votre participation serait grandement appréciée !

 
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>