Le site qui vous aide à comprendre le vrai sens de votre patronyme

Brossolette (Pierre), Zay (Jean)

Brossolette, Zay

La République rend hommage à quatre personnages de la Résistance, qui entrent aujourd’hui au Panthéon, autrement dit dans le  »secret des dieux » (1) et donc dans l’Histoire. Petit coup (et clin) d’oeil étymologique, en commençant de A à Z, ou plutôt de B à Z, puisqu’il s’agit aujourd’hui des deux noms masculins, que vous avez déjà lus sur un plan ou au coin d’une rue (où vous habitez peut-être) sans toujours vous demander la signification du mot. La voici, parfois surprenante.

Tout d’abord, Pierre pourrait (aurait pu) avoir un rapport avec une…petite brosse (brosso-lette), mais c’est rarement un cas de figure plausible, sauf pour quelques surnoms de marchands de brosses (trop récents: le 19ème siècle), encore fallait-il qu’il soient suffisamment ‘spécialisés’ pour mériter un tel sobriquet, ce qui est peu probable (pourquoi pas éponge ou passoire…). En réalité, les Brosse, Brossais, Brosseau (avec un t, un d, ou un x à la fin, selon le département de l’Ouest) viennent d’une racine -c’est le cas de le dire- en rapport avec la brousse. Non, pas la campagne africaine (2) mais la brousse de…broussaille(s), autrement dit un lieu particulièrement inhospitalier, au mieux inculte par absence de défrichage.

Du coup, on peut situer ce type de terrain à peu près partout, essentiellement pour ce qui nous intéresse sur une bande (de buissons) allant de l’Isère à la Vendée, ce qui nous permet de rajouter les Brosset (comme l’actrice Colette) ou les Brossard (le ‘Papy’ des gâteaux), sans oublier nos cousins québécois Brossois ou Brossoit. Car la brousse, étymologiquement, vient d’un mot latin qui signifie…buisson, ce qui a donné le ‘buis’ en français, ainsi son cousin anglais ‘bush’, l’un et l’autre n’étant pas encore greffé et taillé pour en faire de belles haies.

Voilà pourquoi, au 16ème siècle, la ‘brosse’ est encore clairement comprise comme un bouquet d’arbustes ou d’herbes épineuses, dans un sens encore très…broussailleux. La coupe va venir au début du 19ème siècle, avec les troupes coloniales (principalement affectées en Nouvelle-Calédonie) qui vont mélanger la ‘brosse’ et le ‘bush’ pour désigner les ‘bushmen’, les hommes de la brousse! Ce qui nous vaudra plus tard cette ‘brossolette’ sur laquelle nous allons rapidement passer la tondeuse.

Le paysage est radicalement différent pour Jean Zay, qui n’a rien à voir, lui, avec un «Zède» ni un «Zaï» (!) dont on entend parfois parler (sans explications d’ailleurs). Il est vrai que le mot est assez énigmatique pour un français, sauf si vous habitez dans les régions du Nord et de l’Est de la France, et à condition de parler l’un ou l’autre des patois locaux; ce qui, inévitablement, vous conduira à prononcer spontanément ‘zé’, et même mieux, ‘zée’…

Or, de ‘zée’ (zee), il y a beaucoup en Flandres, puisqu’il s’agit d’une histoire d’eau(x), d’après une très ancienne (et supposée) racine scandinave qui évoque un plan d’eau. A l’origine, on pense qu’il s’agissait d’un lac, d’abord fermé évidemment, puis ouvert sur la mer (une mer intérieure), puis carrément la mer elle-même: la preuve, la même vague a donné le terme (anglo)saxon de…’sea’! Sur cette mer, vous pouvez construire des ponts (zeebrugge, en néerlandais; ou seabridge, en anglais), y compris jusqu’à la ‘mer du Sud’ (zuider-zee).

Certains Zay semblent pouvoir être ‘restreints’ à la seule région du territoire mosellan, en raison de la présence d’un cours d’…eau nommé la Seille (séelle, même racine, sans doute), laquelle représente une sorte de pléonasme, puisque non seulement elle prend sa source dans un ‘lac’ meurthois, mais aussi elle fut longtemps considérée comme une ‘mer’, à cause de sa forte salinité. Finalement, l’un dans la brousse et l’autre dans l’eau, nos deux nouveaux héros auxquels la Patrie est reconnaissante avaient des origines très différentes; y compris étymologiquement.

(1) Traduction du mot grec ‘panthéon’
(2) Ne pas confondre brousse et savane (qui désigne en fait, la…forêt haïtienne -vue par les Espagnols!)


N'hésitez pas à soutenir ce site ! Il vous est possible de faire un don libre pour assurer un contenu régulier et sans publicité. Votre participation serait grandement appréciée !

 
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>