Le site qui vous aide à comprendre le vrai sens de votre patronyme

Cantona (Eric)

Cantona

Aujourd’hui, je vous parle d’un homme du sud, et en la matière on ne peut pas faire mieux, puisqu’il s’agit d’un certain Eric Cantona, ci-devant acteur comique (ceux qui n’ont pas vu le film « Elizabeth d’Angleterre » où il joue le duc d’Orléans en costume d’époque et boucles d’oreilles ne peuvent pas comprendre), et, accessoirement, génial footballeur français de langue anglaise, à moins que ce ne soit du parler provençal…Le « roi Eric » est en effet né à Marseille, et porte un nom presque tranparent, dans une ville qui a longtemps été célèbre grâce à un music-hall nommé l’Alcazar, et où on aurait pu déployer toutes les gorges du…bel-canto. Or, de canto à cantona, il n’y a qu’un «-na », et beaucoup pensent que Cantona, c’est le mot provençal ou italien pour un…chanteur.
Ceci est un couac, car Cantona vient non pas du verbe chanter mais d’une racine occitane (une langue commune au tiers sud de la France, pour résumer, et qui en a été longtemps la langue la plus importante), bref, cette racine « canto » signifie…le coin! Le coin, l’angle quoi, car, en général, quand il y a un angle, forcément il y a un coin, puisque le coin, c’est l’espace interne formé par l’angle et opposé à celui-ci, j’espère que vous me suivez, c’est quand même pas la quadrature du cercle…

La preuve, c’est que le monsieur qui s’occupe des « coins » du chemin pour les nettoyer, ici on va parler des côtés, des « bords » du chemin pour bien comprendre, cet ouvrier s’appelle le…cantonier, chargé non pas que de casser des cailloux mais de l’entretien général de la voirie, y compris de bien balayer dans tous les…coins. Et le cantonier, c’est quand même pas un chanteur lyrique, même si çà ne l’empêche pas de chantonner.

Autre mot de la même racine: une expression que vous allez trouver rapidement, et qui s’applique aux gens qui viennent crier ou parler fort de façon intempestive, et ce, au coin des rues: ils parlent à…la cantonade.

Plus surprenant encore: comment appelle-t-on, il y a très longtemps, la circonscription administrative formée par un secteur du village ou de la ville, que l’on délimite en s’arrêtant à l’angle ou au coin d’un quartier? Le…canton, évidemment! Parmi les autres formes de ce patronymes, il y a des Cantona, des Cantini (du côté de la frontière italienne), ou des Canto tout court si vous venez de Sicile; vous voyez, des Cantona, il y en a dans tous les…coins.


N'hésitez pas à soutenir ce site ! Il vous est possible de faire un don libre pour assurer un contenu régulier et sans publicité. Votre participation serait grandement appréciée !

 
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>