Le site qui vous aide à comprendre le vrai sens de votre patronyme

Charden (Eric)

Stone & Charden

Difficile de savoir d’où vient le pseudonyme de Jacques Puissant, son véritable état-civil. Car Charden est un nom emprunté par Eric au début de sa carrière musicale, tout comme celui de sa compagne et partenaire de duo Annie Gautrat, dite Stone. Stone-et-Charden, voilà quasiment une expression indissociable des années 70; alors, au-delà de l’actualité regrettable qui vient remettre à la Une le compositeur de la comédie musicale «Mayflower», voici encore un (double) exemple d’étymologies cachées.

En effet, si vous n’avez pas fait le tour de la Toile, impossible d’entendre mentionner le nom de Puissant, participe présent du verbe pouvoir, que la plupart de vos dictionnaires définiront assez communément par ‘qui s’applique à un homme puissant’, ce qui semble pour le moins évident. Le mot peut d’ailleurs se comprendre à deux niveaux: au sens propre, ce sera quelqu’un de fort; au sens figuré, un homme de pouvoir, l’un et l’autre n’allant pas toujours de pair (on connait beaucoup d’empereurs/rois/présidents -rayer la mention inutile- qui étaient plutôt de petits teigneux)…Toujours est-il que l’étymologie est probablement encore plus précise: un ‘puissant’, c’est littéralement le contraire d’un ‘impuissant’ (un dessin?); tout comme les Durand sont une transformation de quelqu’un d’endurant (autre dessin); il faut donc prendre ces mots au sens en…vigueur au Moyen-Age, le seul qui intéressait nos ancêtres.

Le pseudo est certainement plus équivoque, à moins d’avoir une information fiable de son entourage immédiat qui nous ferait l’honneur de participer à cet article. Il y a deux Charden possible: l’un est une variante de Chardin (comme Jean Siméon, le peintre des natures mortes du 18è siècle); l’autre est une contraction de…Cardinal (Chardinal, puis Charden-al?), surnom accordé à la même époque à quelqu’un d’important ou qui se prenait au sérieux (pour ne pas dire ‘pour le pape’…)

Le nom d’Annie Gautrat est un peu moins énigmatique: originaire de l’Ouest de la France (de la Normandie !) à la Charente, il a un rapport avec les Gaut(h)ier, soit directement avec le prénom, soit sous la forme d’un toponyme, ‘la ferme de Gautier’, ce qui revient un peu au même. Le plus inattendu sera de signaler pour terminer que son pseudo à elle, ‘Stone’, n’a rien d’une ironie déplacée sur sa lucidité mentale. L’ex-miss Beatnik remarquée par Eric Charden tient tout simplement son surnom de la ‘coupe au bol’ de ses cheveux blonds. En la voyant, quelqu’un se serait exclamé dans son entourage: ‘çà lui fait la tête de Brian Jones’ (le guitariste des…Rolling Stones), et voilà comment naissent les réputations!

Il est vrai que «Stone et Charden», c’est quand même mieux que «Puissant et Rolling», non?


N'hésitez pas à soutenir ce site ! Il vous est possible de faire un don libre pour assurer un contenu régulier et sans publicité. Votre participation serait grandement appréciée !

 
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>