Le site qui vous aide à comprendre le vrai sens de votre patronyme

Chikirou (Sophia)

Chikirou

Elle porte un nom -et un prénom- de déesse grecque mais se défend comme une belle diablesse dans les médias au sujet d’une présomption de surfacturation(s) lors de la dernière campagne présidentielle d’un candidat. On pourrait presque y ajouter un physique de tragédienne aux noirs cheveux et au regard de feu, dont le profil collerait parfaitement avec une naissance athénienne; mais évidemment, rien de tout cela, y compris et surtout étymologiquement…

Le seul point commun avec la Méditerranée est géographique, puisque la petite Sophia de naissance savoyarde est de souche…kabyle, autant dire de famille algérienne ou mieux de ‘tribu algérienne’. Difficile en fait de définir le qualificatif de kabyle, trop souvent réduit de nos jours aux descendants des groupes berbères du Sud du pays; mais, à l’origine, il s’agit d’une sorte de surnom appliqué par les arabes musulmans venus de l’Est à toute communauté maghrébine, comme celles des montagnes de l’Atlas par exemple.

On pourrait presque parler de ‘pays’ ou de ‘payse’ en l’occurrence, au sens où l’entendait la tradition française pendant des siècles pour désigner un(e) compatriote né(e) ou élevé(e) dans la même région que soi, parfois même dans le même village…Les racines du nom appartiennent donc au répertoire du vocabulaire arabe; on admet généralement que Chikirou est une graphie (une écriture) phonétique ‘restituée’ à l’européenne, d’après un ‘shikirou’ qui s’appuierait sur le terme ‘shâkir’ qui évoque la reconnaissance envers autrui.

On parle ici de mouvement de remerciement bien sûr, pas de reconnaissance de dette -ni même de facture(s)- en sachant que l’adjectif est parfois devenu un prénom (essentiellement) masculin dont les connotations associent une certaine réussite matérielle avec la notion du service rendu…Et l’occasion est trop belle pour ne pas évoquer un parallèle phonétique avec le très féminin Shakira, premier prénom d’Isabel Mebarak Ripoll, superstar de la chanson de nationalité colombienne, mais d’ascendance (maternelle) espagnole.

Importation américano-hispanique ou dérive de sens lors de la traversée de l’Atlantique? La traduction actuelle des Shakira donne plutôt l’idée d’une ‘enfant (ou d’une femme) très désirée’; ce qui sera peut-être le cas dans les temps à venir pour la ‘sage’ Sophia.

Car la signification de son prénom, cette fois clairement de source grecque, est souvent donnée comme ‘celle qui a la science’, donc, pour les Anciens, qui est sage au sens de la connaissance. Exemple emprunté au français: une ‘sage-femme‘ n’est pas une femme -forcément- sage mais une femme ‘qui sait’ (sous-entendu comment accoucher les mères). D’autant que, bien avant de qualifier la science suprême à Athènes c’est-à-dire la philosophie, la ‘sophia’ définissait l’habileté manuelle, puis au sens figuré l’habileté intellectuelle, donc…la ruse ou la roublardise. Aïe…


N'hésitez pas à soutenir ce site ! Il vous est possible de faire un don libre pour assurer un contenu régulier et sans publicité. Votre participation serait grandement appréciée !

 
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>