Le site qui vous aide à comprendre le vrai sens de votre patronyme

Curtis (Tony)

Curtis

L’homme de la semaine est un grand acteur, mondialement célèbre, et qui nous a quitté jeudi dernier, je veux parler de…Bernhardt Schwarz (!), fils d’immigré juif d’origine hongroise, et qui porte un nom allemand, qui signifie « noir, sombre , foncé », surnom de gens qui avaient en général cette couleur de cheveux ou un teint de peau approchant. Or, très vite, le petit Bernhardt, né en 1925 dans le Bronx, prendra le nom de scène de…Anthony, puis Tony Curtis, infiniment plus facile à « négocier » quand on veut se lancer dans le cinéma, encore que…on verra à la fin de cette chronique.Tony Curtis? Son nom n’a rien à voir avec une histoire de curetage ou de curage, il s’agit tout simplement d’un mot…français (!) adapté à la sauce anglo-saxone: Curtis est la version anglaise de l’adjectif français « courtois », mot qu’il faut prendre au sens qu’on lui donnait au Moyen-Age, c’est à dire « poli, aimable, raffiné », bref, toutes les qualités qu’on attribuera à un mouvement quasi-social dès la fin du 15è siècle, sous le nom de « l’amour courtois », premiers pas de ce qui deviendra plus tard la politesse! En effet, à partir de l’époque de l’amour courtois, on sollicite la dame de ses pensées pour porter ses couleurs avant le tournoi, on lui fait porter des fleurs, et on respecte sa pudeur…exactement comme dans tous les films de chevalerie hollywoodiens en carton-pâte que tournera le beau Tony Curtis.

Au fait, cet amour courtois, qui donnera donc le patronyme Curtis, il vient tout simplement du mot d’ancien-français « court » (que l’on a trouvé il y a quelques semaines dans cette émission dans Betten-court!), à savoir un domaine, puis uNE cour (de courtisans), puis quelqu’un qui « fait sa cour », c’est à dire qui se les caille pendant des heures en miaulant sous les fenêtres de sa blonde!

Un dernier mot sur Tony Curtis, dont le vrai nom était donc Schwarz, mot allemand que l’on retrouve dans « schwarz-wald », la Forêt-Noire, ou encore « pire », dans le nom d’un autre acteur californien qui s’appelle « noir comme un nègre », autrement dit « schwarz-en-nigger », ce qui a donné…Schwarzenneger en autrichien, patrie de l’actuel gouverneur de Californie et néanmoins héros du film « Conard le Barbant », à qui je vous déconseille vivement de dire qu’il est noir comme un nègre!


N'hésitez pas à soutenir ce site ! Il vous est possible de faire un don libre pour assurer un contenu régulier et sans publicité. Votre participation serait grandement appréciée !

 
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>