Le site qui vous aide à comprendre le vrai sens de votre patronyme

Daguin (André)

Daguin

Le pétulant André, longtemps président de l’Industrie des Métiers de l’Industrie Hôtelière, ancien chef de l’Hôtel de France à Auch -dont nous parlions la semaine dernière- porte un nom piquant, mais pas pour les raisons que l’on croit… Daguin est un mot qui arrive de bien plus loin que le magret de canard, puisqu’il s’agit d’un patronyme originaire de l’Ouest (mais pas du Sud-Ouest), plutôt région ligurienne (la Loire-Atlantique, voire la Mayenne). Et si le nom s’est multiplié aux portes de la Normandie, vers l’an 800 s’il vous plait, c’est tout simplement qu’il est formé de deux racines germaniques, importées par les tribus de nos envahisseurs préférés et habituels, du type Goths, Wisigoths et autres Vandales (si, si, c’est un nom de peuple).

Les racines en question sont dag+win, la seconde signifiant “ami” (win), et la première, dag, n’a pas changé 12 siècles plus tard, à savoir le “jour” (tag, en allemand / day en anglais / dies en espagnol, etc…). Le Daguin, c’est donc un “ami-du-jour”, ou un “jour-ami”, peut-être à prendre au sens de “jour favorable”, et même probablement “clarté favorable” (pour un combat? Pour une naissance? Pour une dévotion aux dieux?). Peut-être simplement le surnom de quelqu’un particulièrement “paniqué” par la nuit (fréquent, à cette époque!) et donc “ami du jour, de la clarté diurne”! Difficile d’en savoir plus, sinon que dag-win s’est transformé en dag-(o)uin, puis Dag-uin, et que le tout a l’air d’être un surnom plutôt positif. Bref, on ne va pas cuisiner l’étymologie plus longtemps.

Sauf que, si notre André a creusé la question culinaire, il y a un autre Daguin célèbre en Aquitaine, un certain Fernand, dont un lycée de Mérignac porte le nom, en banlieue de Bordeaux, et qui a lui aussi creusé son trou : En effet, ce monsieur, disparu à la fin de la Deuxième Guerre Mondiale, fut professeur à la Faculté des Sciences et contribua à la détection du gisement pétrolifère de Lacq (*), dans les Pyrénées-Atlantiques.

Terminons en disant qu’il y a quelques autres patronymes dérivés de Daguin, des diminutifs comme Daguinot, DaguEneau , Daguenel ou Daguinet. A ne pas confondre avec les…Daguet, qui ont plutôt un rapport avec une petite daguet, une arme de poing pointue, tout aussi piquante que les “bois” des daguets, nom réservé en zoologie aux jeunes cerfs d’une année, lesquels n’ont sur le crâne que des “pointes-daguets”, avant de voir grandir des “bois” ramifiés!

(*) Si: il a bien été pétrolifère (premier forage, en 1949), avant de révéler un gisement de gaz, deux ans plus tard.


N'hésitez pas à soutenir ce site ! Il vous est possible de faire un don libre pour assurer un contenu régulier et sans publicité. Votre participation serait grandement appréciée !

 
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>