Le site qui vous aide à comprendre le vrai sens de votre patronyme

Di Rupo et la Belgique

Capture d’écran 2011-12-08 à 00.58.08

Même en Belgique, nul n’est prophète en son pays. On souhaite néanmoins au nouveau Premier Ministre d’honorer, ou tout au moins d’illustrer, le porteur le plus célèbre de son prénom (Elie), personnage biblique dont le nom signifie en hébreu «Mon dieu est Jéhovah» (Eliyah). Signalons au passage que la tâche sera ardue pour cet homme chargé de dompter une nation à deux têtes, territoire mentionné pour la première fois par Jules César, sous le nom des «belgae», par opposition aux gaulois.

Commençons donc chronologiquement par ce nom bizarre, sur lequel personne n’est d’accord (je vous rappelle qu’on est Belgique). Il semblerait malgré tout que le mot ne vienne pas d’une tribu du nord mais d’un verbe de vieil-allemand (la langue, pas Angela) qui est «belgen»; et comme à l’époque les Ipad n’étaient pas très au point, on a seulement retrouvé quelques traces qui évoquent une idée de quelque chose de gonflé, de soufflé, probablement à prendre au sens figuré de ‘çà me gonfle’ (!), autrement dit rouspéter, grogner (no comment).

Bref, les belges ont choisi récemment pour les gouverner un…italien (ce qui ne vous étonnera pas), l’un de ces très nombreux immigrés venus de la-dite péninsule au siècle dernier. On remerciera le brave Elio d’avoir oublié de se lancer dans la chanson, au contraire de ses compatriotes Salvatore Adamo ou Francesco Barracatto (plus connu sous le pseudonyme de Frédéric François). Mr Di Rupo, lui, sera peut-être la pierre sur laquelle la Belgique (re)construira ses chapelles, puisque la racine latine de son nom est «rupa» (rupe, en italien contemporain) et désigne un rocher.

Le mot vous est déjà un peu familier si vous lisez ces chroniques, puisque le diminutif du terme, ‘rupella’ (la petite roche) est très exactement à l’origine de la ville française de La…Rochelle (on ne peut pas faire plus transparent), mais on trouve également le mot sous la forme de ‘Rochette’, entre autres au Canada. En France, on aura davantage droit aux patronymes Laroche ou Durocher, ce dernier mot étant précisément l’équivalent de «Di Rupo».

L’ancêtre d’Elio descendait donc de la montagne (à cheval ou pas), ou avait un rapport avec la pierre, peut-être même très prosaïquement au sens de caillou. La preuve: nos ancêtres préhistoriques n’ayant pas encore inventé le DVD vierge pour graver leurs photos, ils ont fait çà sur la roche (des cavernes), créant ainsi les peintures…rupestres (même racine que rupa/rupo).

Voilà donc un autre exemple parmi les nombreux noms dits « de provenance», pour caractériser l’habitat ou l’environnement des aïeux d’Elio. Pour terminer, précisons quelques autres variantes de son prénom: outre Eliyah donc (en hébreu), Elie ou Eliette au féminin (en français), Elio (en italien), on trouve aussi Elias (en grec), en enfin…Elliott (en anglais). Mr Di Rupo, le gentil dragon de la Belgique?


N'hésitez pas à soutenir ce site ! Il vous est possible de faire un don libre pour assurer un contenu régulier et sans publicité. Votre participation serait grandement appréciée !

 
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>