Le site qui vous aide à comprendre le vrai sens de votre patronyme

Fischer (Alain)

…les plus objectives et les plus crédibles possible pour réussir à appâter (et peut-être harponner) les sceptiques de l’injection. Comme pour un certain nombre d’autres domaines (Sécurité routière, Moto, Environnement ou…Météo), on a donc nommé un ‘Monsieur Vaccin’ dont la mission sera de donner le virus de la bonne médecine aux citoyens, en mettant au bout des lignes le calendrier des opérations.

Comme vous vous en doutez probablement à la simple lecture de son patronyme, l’homme porte le nom d’un métier, à l’origine le surnom (le plus souvent alsacien) de quelqu’un qui est concerné par le ‘fisch’ (version germanique) ou le ‘fish’ (version anglo-saxonne), soit le poisson bien sûr. Et si notre mot est si différent, c’est que les irréductibles Gaulois ont opté, comme souvent, pour la racine latine qui est ‘piscis’, transformé successivement en ‘piscion’ puis ‘pescion’ (10ème siècle) et enfin poisson.

Pas de surprise donc, un ‘fisch-er’ est donc un ‘poisson-eur’, en français un pêcheur, lequel n’a rien à voir -en tous cas étymologiquement- avec un pécheur, dérivé lui d’un ‘peccatum’ latin (la faute, le péché) qui donnera aussi pécheresse ou…pécresse (*). Preuve de cette différence: la présence ordinaire de l’accent circonflexe sur ‘pêcheur’ pour témoigner de l’ancien ’s’ de ‘piscis’. Mais revenons à nos poissons…

L’importance alimentaire des habitants des fleuves ou des rivières a donné un véritable vivier de mots dérivés, parfois strictement locaux au début, donc empruntés aux racines germaniques, comme Fischermann ou Fischler (l’homme du pêcheur, soit le plus souvent un assistant ou le fournisseur de matériel); on trouve aussi des Fischbach (bach: le ruisseau, d’où l’idée d’un cours d’eau poissonneux voisin), des Fischesser (essen: manger, un gros mangeur de poisson), des Fischhändler (celui qui tient son poisson à la main, le poissonnier à son étal), ou encore des Fischmeister  (le ‘maitre des poissons’ c’est-à-dire le garde-pêche). 

Le plus caché parce symbolique est un Fischer ou Fischermann créé comme nom de baptême biblique en référence au dessin de poisson que traçaient sur le sol les premiers chrétiens pour se reconnaitre, au risque parfois de se faire…arêter. En tous cas, la syllabe originelle va frayer dans toute l’Europe du Nord à peu près sous la même forme, y compris dans des patois flamands qui donneront ‘fisch’ puis ‘visch’, vish’ et enfin ‘vis’ en néerlandais avec une consonne un peu moins ‘sifflante’.

Un mot encore sur notre poisson français, qui donnera de la même façon des Poissonnier, Poissonneau ou Poisson tout court, attribués en général à des ouvriers de l’écaille, sauf en ce qui concerne le destin royal d’une certaine Jeanne-Antoinette Poisson devenue Marquise de Pompadour…Rien d’étonnant d’ailleurs que le mot latin ‘piscis’ ait un rapport avec la pêche puisqu’à Rome un mot désignait justement un vivier, un bac d’élevage à poissons qui s’appelait évidemment ‘piscina’, la future piscine de nos bassins municipaux où l’on peut parfois croiser quelques sardines ou baleines.

Mais vous pensez sûrement que tous les Fischer ne sont pas amateurs de truite mais de houblon fermenté, tout ça à cause de (ou grâce à) un brasseur alsacien (logique) qui fit de Strasbourg la ‘capitale de la bière’ dans les années 1830, installant définitivement un emblématique et glouton petit bonhomme costumé à califourchon sur un tonneau. Lequel va forcément devenir, après un demi-siècle d’occupation allemande dans la région, un très français ‘(bière du) Pêcheur’ à la victoire de 1918, d’où l’existence simultanée des deux marques à une certaine époque. Y compris donc étymologiquement!

(*) Voir l’article sur la femme politique prénommée Valérie en tapant son nom dans le champ de recherche en haut à droite de cette page.


N'hésitez pas à soutenir ce site ! Il vous est possible de faire un don libre pour assurer un contenu régulier et sans publicité. Votre participation serait grandement appréciée !

 
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.