Le site qui vous aide à comprendre le vrai sens de votre patronyme

Le Fur (Marie-Amélie)

Le Fur

Coup de chapeau à la multi-médaillée (saut en longueur et 400 m!) paralympique lors de ces Jeux de Rio, sans compter les récompenses déjà glanées aux précédents rendez-vous mondiaux. L’athlète vendômoise ne manque ni de motivation ni d’enthousiasme, ce dont lui rendront hommage plusieurs établissements en portant son nom; mais c’est surtout de sagesse dont elle fait preuve, au moins étymologiquement.

Au vu de la forme de son patronyme, personne ne sera surpris d’apprendre qu’il s’agit d’un ‘surnom’ d’origine bretonne (fur), francisé pour les facilités de l’Etat-Civil républicain par cet article académiquement bien défini (Le), tout comme de très nombreux autres noms de même culture, parmi lesquels par exemple les Le Goff (le forgeron), les Le Guen (gwen=blanc, donc quelqu’un aux cheveux argentés), les Le Lann (ceux qui habitent la lanne/lande, c’est plus facile) ou les Le Cléac’h* (le sonneur de cloches, là, si vous n’êtes pas bretonnant…)

En général donc, inutile de chercher une proximité avec les racines latines ou germaniques de notre langue officielle (évidemment, c’est du celte), sauf exceptionnellement peut-être comme avec les Le Foll, avec le même son -et le même sens- que la forme médiévale et antérieure à ‘fou’ en français, qu’il ne faut pas réduire d’ailleurs à ‘malade psychologiquement’ mais bien considérer comme ‘incontrôlable, qui agit de façon inattendue et inhabituelle’: le ‘fou du Roi’ avait toute sa raison et devait avoir toute sa tête s’il voulait la conserver sur ses épaules tout en dépassant ‘les limites’. Ou bien, comme aurait dit -et écrit sur les vitraux de Chambord- François (1er) «Souvent femme varie, bien fol est qui s’y fie», il est bien question d’inconséquence et de légèreté de jugement et non de ‘folie’ pure.

Bref, tout ça pour dire que Le Fur est en quelque sorte le contraire de Le Foll, puisqu’il qualifie des gens ‘sages’; et justement, pas forcément des ‘Grands Sages’ ou des savants (ça peut), mais surtout des gens ‘normaux’, disons avisés et raisonnables, dont le comportement réfléchi et régulier ne perturbe en rien l’entourage, pour ne pas dire ‘sages comme une image’…Ce que ne sont pas quelques Le Fure -avec un E- qui, pour une fois, sont quasi-certainement une erreur d’écriture (ou une assimilation involontaire) d’après des Le Furé (rien à voir pour autant avec la bestiole) qui viennent, eux, de la même racine que fureur, autrement dit des gens colériques ou irritables. Or, précisément, Marie-Amélie n’a rien d’une…furie; sauf peut-être sur les stades!

(*) Voir la chronique consacrée au marin du ‘Vendée Globe’


N'hésitez pas à soutenir ce site ! Il vous est possible de faire un don libre pour assurer un contenu régulier et sans publicité. Votre participation serait grandement appréciée !

 
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>