Le site qui vous aide à comprendre le vrai sens de votre patronyme

Gentil, Ramonatxo et Noël

Gentil

Il y en a un qui de la chance, c’est l’ex-président de la République puisque, pour sa mise en examen en cours, il bénéficie non pas d’un (comme son avocat aime à le simplifier systématiquement) mais de trois juges, qui ont pris ensemble la désormais explosive décision de justice. En période de crise, trois pour le prix d’un, çà ne se refuse pas. Or, il ne vous a pas échappé que le magistrat spécialement mis en avant par les médias s’appelle Gentil, perche tendue idéale pour quelques journaux pas toujours bien inspirés qui n’ont pas manqué de titrer ‘Gentil, le méchant’. Voilà l’exemple-type de la mesquinerie de cour d’école, totalement à l’opposé d’une étymologie qui permet de connaître le véritable sens de la racine d’un mot. Lequel va beaucoup plus loin en l’occurrence.

Mais tout d’abord, honneur aux dames, en rappelant que ses deux collègues d’instruction se nomment Cécile Ramonatxo et Valérie Noël. Pour Cécile, aucune hésitation possible: ce ‘ramon-atxo’ (prononcez ‘ramounatcho’) est forcément de provenance espagnole, et même très précisément basque, au vu d’un suffixe très caractéristique. On a de la peine à dire ‘espagnol’, car, géographiquement, la souche des Ramonatxo se trouve en fait en…Catalogne, et si vous tenez à votre tranquillité à Barcelone, mieux vaut éviter l’accent castillan. Et dire que de ‘l’autre côté’, il y a le basque! Bref, il semble que la forme de ce patronyme soit un diminutif (‘le petit Ramon’, ou ‘le fils de Ramon’), avec une nuance affectueuse (pensez au son du mot ‘pitchoun’, en provençal). Je ne sais pas si Cécile est…gentille, mais en tous cas elle est ‘rag-mund’, syllabes étymologiques d’origine germaine, qui signifient respectivement ‘conseil’ et ‘protection’. Cette combinaison va donc donner Ramuntxo (en basque), Ramon (en espagnol) et aussi Raymond (en français), avec toutes les variantes possibles. En changeant l’une des racines, c’est sur la même étymologie que l’on va construire le nom de l’animal au ‘conseil fort’, rag(-in)+hard, qui deviendra ray-nard, puis renard, autrement dit ‘le malin’…Tout de même, porter dans son nom conseil et protection quand on est juge d’instruction, çà ne peut pas mieux tomber.

Pour Valérie Noël, rien de nouveau, ou plutôt si: absolument tout, puisque ce nom, fréquemment attribué depuis le Moyen-Age à des enfants nés en période de…, vient en fait d’une forme vulgarisée de ‘natale’ (tout ce qui est en rapport avec la naissance donc, comme la natal-ité, etc), qui est ‘notale’, les quatre dernières lettres se contractant pour donner le tréma et la terminaison actuels. Il faut signaler à l’occasion que si elle était née en Espagne, Valérie se fût appelée Nadal (natal, en plus sonore), surnom idéal pour renvoyer les balles aux avocats de la défense.

Et notre Gentil, alors? Eh bien, il n’est pas sympathique, il est…beau, et de plus, il est de bonne famille, car le premier sens de ‘gent-il’ est formé sur la racine latine ‘gen-’ qui a un rapport avec la famille. Voyez gén-étique (le patrimoine de la famille), gén-ération (la succession de la famille), gén-ôme (la combinaison chromosomique héritée de la famille) etc…Pour les gens du 12è siècle, un ‘gentil-homme’ (justement), est un ‘fils de bonne famille’, chien (ou chiot) de race qui est forcément bien éduqué (au maniement des armes) donc courageux et valeureux. Conséquence: les Gentil étaient parfois belliqueux. Le sens de ‘beau’ s’est souvent rajouté à la notion de ‘bonne famille’, car pour nos aïeux, les riches et les puissants étaient beaux, soit physiquement (ça facilite la vie pour trouver une princesse) soit vestimentairement (un laid devient beau dans un beau costume). Voilà donc un sens beaucoup plus fort que la délicatesse fleur-bleue à laquelle on confine le mot aujourd’hui, quand ce n’est pas carrément de la niaiserie ou de la moquerie («Je ne voudrais pas être méchant, mais il est gentil»). Notre juge peut donc être sévère (ou simplement juste?!) tout son saôul, puisqu’il se bat uniquement pour la vérité. En tous cas étymologiquement.


N'hésitez pas à soutenir ce site ! Il vous est possible de faire un don libre pour assurer un contenu régulier et sans publicité. Votre participation serait grandement appréciée !

 
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>