Le site qui vous aide à comprendre le vrai sens de votre patronyme

Hanin (Roger)

Hanin

Non, il ne s’appelait pas Navarro, pas plus que Hanin d’ailleurs, cet acteur à la carrure ‘venturesque’ (j’ai entendu le mot à la radio!) dont on a surtout retenu les aventures télévisées, alors que, jeune figurant il est vrai, il a tourné sous la direction des plus grands cinéastes. Si vous avez déjà eu la curiosité de vous renseigner, reprenons ensemble l’origine de ‘ses’ patronymes; sinon, vous allez sûrement faire des découvertes…

Hanin n’est pas son patronyme, mais précisément son matronyme, le nom de sa mère, Victorine…Ben Hanine, la petite postière qui habitait la casbah d’Alger. Son père s’appelle Lévy, prénom Joseph, fils du rabbin Salomon, ce qui ne laisse aucun doute sur la provenance juive et l’inspiration biblique de tous les termes cités. Lévy ou Hanin? Commençons par le nom du père: Lévy (en fait Lewi, en hébreu) fait référence à l’un des fils de Jacob et fondateur d’une des douze tribus d’Israël. Dans la tribu, se trouvent majoritairement des Kohen (futurs Cohen, Bendit ou pas!), c’est-à-dire des prêtres (définition du nom commun, avant de devenir un nom ‘propre’). A leur service, se trouvent ces ‘levi’, que l’on pourrait traduire par des ‘assistants’, des gens qui sont attachés au service de quelqu’un (les-dits prêtres, justement) ou de quelque chose (un culte, un cérémonial).

Pas besoin de chercher bien loin, toute la généalogie de l’acteur s’appuie sur cette judéité qu’il revendiquait assez régulièrement, y compris à l’écran le cas échéant (la série des films d’Alexandre Arcady, dont ‘Le Grand Pardon’, par exemple)…Or, maman Lévy a donc pour nom de jeune fille ce ‘ben Hanine’, qui sera francisé en un ‘Hanin’, beaucoup plus facile à imprimer sur les affiches de cinéma dans les années soixante…Hanin en tant que tel ne veut rien dire, sauf à restituer ce nom de filiation arabe (ben = le fils ou le descendant de + hanine = adjectif qualifiant quelqu’un de doux, de tendre, de gentil, voire compréhensif), déjà probablement en ligne directe d’une femme (et non d’un homme) étant donné le sens du mot.

Comme un certain nombre d’artistes, Roger a donc pris le nom légèrement modifié de sa mère plutôt que celui de son père; le procédé est assez fréquent, soit pour masquer une origine éventuellement trop ‘marquée’, soit pour éviter une homonymie avec un autre personnage déjà connu, ou tout simplement pour ‘faire genre’ : il peut être question de connotations ethniques bien sûr, mais aussi tout simplement ‘sonores’: quand on est basque, s’appeler André Darricau, ça n’est pas ‘top’ pour faire carrière au music-hall; par contre, en laissant tomber le prénom français, on peut faire…Darry Cowl à la mode américaine, ça sonne aussi bien que Johnny Halliday à la place de Jean-Philippe Smet, et Line Renaud a bien plus de charme ‘parisien’ que Jacqueline Enté etc.

Même certains Lévy ont voulu ‘échapper à la critique’, sauf à se prénommer Maurice (l’ex-pdg de l’agence Publicis) ou Marc (vous avez forcément lu un livre de…); au milieu du vingtième siècle, on a vu fleurir plusieurs Lévitan célèbres (diminutif de Lévi), dont Félix, journaliste sportif et néanmoins directeur du Tour de France pendant vingt-cinq ans, Tour de France pendant lequel circulaient dans la caravane publicitaire les camions du géant français du meuble, au son d’une entêtante ritournelle qui chantait les mérites du ‘meuble signé Lévitan, un meuble garanti pour longtemps!’ Eh bien, Lévitan, c’est aussi un fils Lévy (ne pas confondre avec Léviathan, il le prendrait très mal).

Avant de boucler cette enquête sur le commissaire Hanin, signalons qu’on trouve quand même quelques Hanin d’origine strictement ‘française’ (souvent en Normandie, et plus généralement dans l’Ouest), qui découlent directement de notre langue médiévale à la suite de…Jehanin, autrement dit une forme abrégée de Jehan, donc Jean (ou Jeanne). D’ailleurs, nous avons gardé une étape intermédiaire de la transformation de ce mot: si Jehanin est devenu Jeannin ou Jeanin (patronyme actuel assez fréquent), le féminin Jehanine est forcément…Jeanine! Mais évidemment, ça colle nettement moins bien avec Roger. Sauf étymologiquement bien sûr.


N'hésitez pas à soutenir ce site ! Il vous est possible de faire un don libre pour assurer un contenu régulier et sans publicité. Votre participation serait grandement appréciée !

 
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>