Le site qui vous aide à comprendre le vrai sens de votre patronyme

Hauer (Rutger)

Hauer

La canicule de cet été 2019 aura fait (aussi) des victimes médiatiques, car la chaleur (il fait chaud à Paris? C’est un scandale!) fait tourner la tête des journalistes et empêche le Monde de continuer le même mouvement; entre-temps, aura disparu l’un des acteurs européens les plus charismatiques, révélé par le sulfureux « Turkish Delices » de Paul Verhoeven (1973), puis apparu dans le superbe « Lady Hawke » de Richard Donner (1985), « Batman begins » de Christopher Nolan (2005) ou encore le « Valérian et la cité des mille planètes » de Luc Besson (2007), parmi plus de 150 autres films dont le culte « Blade Runner » de Ridley Scott (1982). Petit exercice d’analyse.

L’homme est on ne peut plus néerlandais (né dans la province d’Utrecht) mais son état-civil est davantage allemand, ou plutôt devrait-on dire germain c’est-à-dire issu d’un large mélange de mots nordiques (mais pas que scandinaves) qui se sont formés dans les premiers siècles de notre ère. Parallèlement à l’ancien-français médiéval, se construit alors outre-Rhin l’un des premiers stades de la future langue, le ‘moyen-haut-allemand’, lequel se pratique -entre autres- dans la région la plus à l’ouest de l’Empire germanique, la lointaine Alsace-Lorraine française.

C’est d’ailleurs grâce au -ou plutôt à cause du- dialecte de cette région ballottée par l’Histoire qu’il y a équivoque sur le nom. Seul point commun à toutes les études, il s’agit bien d’un nom de métier, en trois ou quatre versions différentes. Le premier s’appuie sur l’homonyme actuel ‘hauer’ qui a pu désigner un travailleur de la mine, fonction transformée en surnom pour l’un des ancêtres de notre acteur.

Or, dans l’ancien-allemand évoqué ci-dessus, on trouve vers le 15ème siècle un ‘houwer’ (transformé en houer puis hauer) pour qualifier un bûcheron, profession qui semble bien incohérente par rapport au premier, sauf qu’il utilisait une ‘houwe’ qui a donné en français une ‘houe’ ou plus précisément un ‘hoyau’. Comme tout le monde (y compris moi) n’a pas forcément l’idée de la différence, il se trouve que le hoyau est une petite houe avec une lame courbe taillée en biseau.

Et contrairement à la houe nécessaire aux travaux des champs dont la lame est fixée au bout d’un manche de plus d’un mètre, le hoyau s’adresse aux travailleurs de la terre qui ont besoin d’un outil court et robuste, soit pour des travaux de petite culture (les jardiniers) soit de taille minutieuse (les vignerons). Quoi qu’il en soit, il y a une forte probabilité que Herr Hauer ait été un manuel.

Par coïncidence (strictement étymologique) c’est également le sens de son prénom, ce ‘Rutger’ de forme typiquement flamande, cousin frison de notre ‘Roger’ puisque l’un et l’autre datent de la même époque germanique, d’après deux syllabes guerrières qui sont ‘hrod’ (la gloire) et ‘gari’ (dont il ne reste que -ger en français, une lance); comme souvent dans ce contexte, on suppose le surnom d’un soldat qui s’est illustré par un coup de lance (ou tout simplement une invocation aux dieux pour avoir le coup de lance glorieux, alors qu’il n’a jamais réussi à empaler un pigeon*).

Ce très médiéval Rutger Hauer est donc très fidèle à plusieurs rôles de princes, rois ou empereurs (en général violents) qu’a interprétés l’acteur au faciès rugueux dont il n’avait pas de quoi…rougir pour autant; pas plus que les autres Roger francophones que sont devenus les Rogiet, Rogiez, Rougier et autres Rougerie qui n’ont rien à voir avec la couleur mais avec une lance. Bon d’accord, peut-être rougie à la houe mais juste étymologique alors.

(*) Comme dans beaucoup d’autres cas tout à fait attestés, vous trouverez ailleurs que le concept de ‘lance’, comme celui d’épée, de poignard, de dague ou autre…braquemart, est souvent une façon déguisée de nommer le sexe masculin, forcément glorieux!


N'hésitez pas à soutenir ce site ! Il vous est possible de faire un don libre pour assurer un contenu régulier et sans publicité. Votre participation serait grandement appréciée !

 
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>