Le site qui vous aide à comprendre le vrai sens de votre patronyme

Hirondelle (Jean-Claude)

Hirondelle

Si! C’est bien le nom d’une personne, mais celui-ci serait plutôt un oiseau de proie, s’il faut en croire la récente mise en accusation dont il a fait l’objet, et il ne vient pas des faubourgs mais d’une délicieuse pinède du Cap d’Antibes, siège du palace-hôtel Eden-Roc dont il était directeur, là où vous avez certainement logé lors de votre dernière réception au Festival de Cannes. Voilà un patronyme bien intéressant, à tel point sans doute que, dans un même article ou reportage, beaucoup de media ont hésité entre Hirondelle et Irondelle, optant le plus souvent pour l’étrangeté du second terme!

En réalité, comme vous le savez, l’étymologie s’appuie sur la phonétique, et les deux versions sont donc également justes. Sauf que l’une, avec le ‘h’, est peut-être plus académique et ‘moderne’; l’autre, qui date de quelques siècles, était plus familière aux contemporains de Louis XIV, encore que…Car il existe bien d’autres formes de ce même mot, dont les variantes appartiennent à différentes régions: Hyrondelle en Limousin, Yrondelle dans le Quercy, plus toutes les combinaisons orthographiques possibles (Yronde, Ironde, Hironde, etc), tout cela renvoie bel et bien à l’oiseau qui fait son nid sous les toits. Du coup, le mot a servi à désigner non pas quelqu’un qui eût porté la livrée élégante de la jaquette en noir et blanc de son plumage (dans le domaine de l’hôtellerie de luxe, ce serait plutôt des «pingouins»), mais une personne habitant un lieu-dit où les hirondelles avaient leurs habitudes de nidification.

Bien avant l’hirondelle à la française, les latins disaient, eux, «hirundo», dont on voit facilement comment on va arriver à ‘la petite hirundo’, à savoir l’hirundelle, puis hirondelle. Or, comme cela arrive assez souvent dans les langues, va se former simultanément un autre mot, de langage plus ‘savant’ (comprenez, technique, tout simplement): du temps de Montaigne, «hirundo» va se transformer en «ironde», puis aronde, voire arondelle (rien à voir avec le saucisson). Aronde, cela ne vous rappelle rien? A condition d’être né(e) avant 1970, vous vous souviendrez peut-être d’un modèle automobile de feue la marque Simca, laquelle jouait la carte du voyage dans les airs en nommant ses voitures «Frégate» ou «Aronde», cette dernière bénéficiant justement sur son capot et son tableau de bord de l’effigie d’une hirondelle (on a les Victoires de Samothrace qu’on peut).

Quoi qu’il en soit, le directeur du palace sus-nommé, soupçonné d’indélicatesse comptable, a dû lui-même voir passer un certain nombre d’hirondelles dans sa carrière: dans le milieu du show-biz, c’est ainsi que l’on surnomme les pique-assiette qui s’invitent dans les cocktails et qui fondent sur les tables comme les oiseaux aux ailes pointues quand ils font du rase-moustiques en période d’orage. Une autre forme d’avantages en nature, en somme…


N'hésitez pas à soutenir ce site ! Il vous est possible de faire un don libre pour assurer un contenu régulier et sans publicité. Votre participation serait grandement appréciée !

 
 

Un commentaire au sujet de Hirondelle (Jean-Claude)

  1. En infographie, il existe aussi des hirondelles, ce sont des traits de coupe (repères ou croix de repérage) imprimés dans la marge permettant de repérer les différents films.
    Est-ce le même mot ? La même origine ? Pourquoi ce mot dans ce domaine là ? Encore un mystère de notre belle langue.
    Bien cordialement.
    Bonnes fêtes à tous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>