Le site qui vous aide à comprendre le vrai sens de votre patronyme

Hoffmann (Dustin)

Hoffmann

C’est le bon moment pour les braqueurs, les hommes politiques et les acteurs soupçonnés de réaliser des actions répréhensibles ou de laisser fuiter des informations négatives: difficile en effet de savoir ce qui se passe dans le monde en ce jour de 2017, si la Californie en flammes depuis plusieurs jours existe toujours, comment rendre hommage à telle ou telle personnalité des médias également disparue ces dernières heures ou quel est ce trou noir immense découvert à 13 milliards d’année-lumière, pour le moins important pour notre système solaire et donc la planète…bref, aujourd’hui, la pire des révélations ne fera pas trois lignes en bas de page des journaux, et certainement pas la Une pour longtemps (1).

C’est ainsi que se rajoute, certes avec une certaine lassitude, la nième mise en cause d’une star hollywoodienne en la personne de Dustin Hoffmann, pour cause d’attouchements sexuels «six à huit fois par semaine». On est donc presque gêné de mettre en lumière quelqu’un d’autre qu’un chanteur de rock, mais étymologiquement, nom et prénom du comédien d’origine…roumaine nous permettent un petit exercice, facile mais comme souvent surprenant.

Si vous êtes germaniste ou tout simplement originaire de l’Est de la France, sans doute avez-vous déjà détecté, dans les deux syllabes qui forment le patronyme du ‘Lauréat’, deux mots juxtaposés qui expriment en eux-mêmes le sens de cet ancien surnom, ou plus exactement nom de métier: en seconde partie, ce ‘-mann’ final est évidemment la racine saxonne qui signifie l’homme; peu importe le nombre de ‘f’ ou de ‘n’, la forme Hofman ayant bien la même sonorité que l’orthographe de Dustin.

En tête de mot se trouve un ‘hof’ typiquement germanique (variante Hoff, en zone actuellement Alsace-Lorraine française), issu d’un ancien ‘höve’ dans la langue médiévale allemande dont le ‘v’ sera asséché en ‘f’, et auquel on donne depuis quelques siècles ‘modernes’ le sens de la ferme ou de la métairie. La toute première connotation était en fait celle d’une cour, d’un espace entre des bâtiments agricoles puis de résidence, exactement comme la/le…’court’ français (un espace comme au tennis), du latin ‘curtis’ qui désigne un jardin, on reste bien dans le même périmètre!

Il s’agit donc ici d’une histoire de fermier, un ‘homme de ferme’ qu’il faut sans doute comprendre comme un travailleur à la ferme ou un familier de la maison. Car c’est proprement le Hoffner (ancien hövener), avec un suffixe de métier (-er), qui désigne plus exactement le propriétaire des lieux, chargé peut-être de commander son hoffmeister, un ‘maitre de ferme’ qu’on va appeler l’intendant du domaine par exemple. L’histoire -en tout cas la racine- ne dit pas s’ils trainaient de temps en temps leurs bottes dans les chemins de poussière de la propriété, mais cela tomberait plutôt bien car c’est ce que l’on trouve au fond du prénom!

Pour beaucoup de linguistes, Dustin est une déformation sonore (et tout à fait régulière, selon les règles de cette ‘science’) issue du celte Thorstan, que vous identifiez facilement, avec quelques secondes de réflexion, en thor-stan, à la fois le nom du dieu Thor, dieu de la guerre dans les religions scandinaves; suivi, avec un peu d’audace et d’imagination, par un ‘stan’ très proche du ‘stone’ anglais. On pourrait donc traduire le mot comme en rapport avec ‘la pierre du dieu Thor’, ne reste plus à savoir quel caractère ou quel intérêt (magiques?) pouvait avoir le caillou, et là, mystère!

Voilà pourquoi l’analyse la plus évidente et donc la plus vraisemblable sans doute serait de faire de Dustin un dérivé du mot ‘dust’, la poussière (2). Un ‘dustin’ serait alors une sorte de sobriquet visant un homme particulièrement sale, à la fois vagabond de grand chemin (de traverse) ou ouvrier des champs privé de douche. Toujours est-il qu’on trouve ici et là dans la littérature des Dusty (le poussiéreux) et quelques Dustin à la terminaison peut-être plus définitive, voire un nom commun désignant carrément une…poubelle (une boite à saletés).

Voilà qui n’arrange pas les affaires de M.Hoffmann si l’on prend le tout en pensant à ses agissements supposés; mais peut-être l’ancêtre n’était-il tout simplement qu’un homme de la campagne plus souvent en salopette qu’en costume trois-pièces. Au moins étymologiquement!

(1) Le Téléthon (institution télévisuelle)? Déprogrammé…

(2) Pour l’anecdote, l’acteur aurait lui-même déclaré avoir été largement moqué à cause de cela dans ses jeunes années par ses copains de cour d’école. Vérité ou opportunisme?


N'hésitez pas à soutenir ce site ! Il vous est possible de faire un don libre pour assurer un contenu régulier et sans publicité. Votre participation serait grandement appréciée !

 
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>