Le site qui vous aide à comprendre le vrai sens de votre patronyme

Hoschedé (Frédérique!)

Hoschede

Exceptionnellement, je vais commencer cette chronique par une confidence personnelle : Dans les années 80 (donc au siècle dernier) j’étais tout jeune, et dans la télé qui était loin d’être plate, il y avait, les samedi soirs, l’émission de Michel Drucker avec « Champs-Elysées », où l’on voyait Charles Aznavour (pour les parents), et Chantal Goya (pour les enfants). Eh bien, moi qui croyais que le temps passait avec les générations, trente ans plus tard, on voit les mêmes à la télé, qui plus est en numérique donc avec tous les détails de maquillage, bref, il y a des gens qui ne vieillissent jamais, et c’est le cas de notre héroïne du jour, la femme qui a « rempli Bercy » pendant les fêtes de fin d’année: Frédérique Hoschedé, plus connue sous le nom de…Dorothée!

Frédérique est en effet née « il y a bien longtemps » à Paris, mais son nom vient du nord, quelque part entre la Picardie et le Pas-de-Calais, où l’on trouve aussi l’orthographe HochedeZ ou Hocedez, avec des suffixes qui n’ont rien d’espagnol. Or, Hoschedé est un mot qui a l’air assez rébarbatif comme çà, sauf si vous l’abordez avec la règle presque imparable de l’étymologie: utiliser la phonétique. En effet, avant de subir les rigueurs de l’orthographe (écrite donc), les mots sont essentiellement transmis par voie orale. Incroyable mais vrai, nous avons affaire ici à un véritable jeu de mots: Le Hoschedé est le surnom du « hoche-dés », celui qui hoche des dés, à savoir un joueur de dés, tout simplement! Le surnom est devenu un sobriquet, dont on a gratifié un joueur invétéré ou particulièrement chanceux.

Le nom est donc formé de deux mots: à la fin, les « dés »; et au début, le verbe d’ancien français « hochier » qui s’est un peu simplifié en « hocher » pour nous; et que signifie hocher? Secouer de haut en bas, comme quand vous secouez la tête, ou mieux, comme le mouvement du godet qui contient les dés qu’on va lancer sur la table! C’est d’ailleurs le même mot qui va qualifier cet insupportable gri-gri que l’on met dans la main des bébés et qui l’agitent convulsivement de haut en bas, le…hochet!

Eh bien voilà, l’étymologie a encore frappé: les Hoschedé sont des gens un peu secoués qui énervent les enfants! Bon…soyons sympas, signalons que son pseudo « rattrape » quand même bien les choses. En effet, Dorothée, adaptation française d’un prénom grec, vient de deux racines, « doron » et « théos », qui signifient respectivement le don et Dieu. Comme quoi, la Madone des enfants est quand même un don de Dieu! C’est « Musclés » non?


N'hésitez pas à soutenir ce site ! Il vous est possible de faire un don libre pour assurer un contenu régulier et sans publicité. Votre participation serait grandement appréciée !

 
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>