Le site qui vous aide à comprendre le vrai sens de votre patronyme

John (Elton)

Elton John

Le Commandeur de l’Ordre de l’Empire britannique est désormais (entre autres) Chevalier de la Légion d’Honneur française. Hormis quelques grincheux qui ont décrété « qu’on ne donnait pas la Légion d’Honneur à un chanteur » (et à un footballeur, alors?) c’est l’année de la reconnaissance mondiale -si besoin était- pour le compositeur de ‘Une bougie dans le vent’ (1). Par contre, côté état-civil, il ne s’appelle en réalité ni Elton ni John…

Désormais immortalisé dans un ‘portrait-cinéma’ (2) où la jeune star Taron Egerton lui donne ses traits (frappants), Reginald Kenneth Dwight (ouf, pas facile à casser sur une affiche, sauf à en faire un acronyme RKD ) a adopté, à l’âge de 18 ans, le pseudonyme d’emprunt en combinant le prénom d’un saxophoniste qu’il admire (Elton Dean) et de celui du chanteur ‘Long’ John Baldry; il devient alors officiellement Elton…Hercules John (vous suivez?).

Parce que Dwight (le nom paternel), surtout en Angleterre, cela évoque bien sûr le premier prénom d’Eisenhower dit ‘Ike’, le général en chef de la force américaine en 1940 et néanmoins futur président des Etats-Unis mais, étymologiquement, c’est surtout une forme dialectale de…Dionysos, autrement dit le dieu de la vigne et du vin (Bacchus, chez les Romains) de réputation pas toujours très claire.

Côté maternel, rien de bien exploitable non plus avec Harris qui, en plus d’évoquer une célèbre marque de pain de mie (Harrys) renvoie au très fréquent Henri (3), dont l’étymologie germaine (hen/haim-ric) qualifiait une ‘maison puissante’ bien plus en rapport par exemple avec Henry de Sussex dit le prince Harry-de-la-Maison-de-Windsor…

Pour en finir avec Sir Jean, en espérant que ce nom ne pose problème à personne, il faut, pour être complet, élucider la provenance de ce ‘Elton’, nom dit de provenance, orthographe modernisée de ‘Elle-town’, la ville (disons le village, parce qu’on parle des alentours du 10ème siècle en ancien-anglais) d’Elle ou plus précisément d’Ella.

Il ne s’agit probablement pas de l’importation directe du surnom hébreu qu’on traduit souvent par ‘Dieu avec nous’, ou alors par l’intermédiaire d’une personnalité proprement et typiquement anglaise, en référence et hommage à Ella Laycock épouse Fitzpatrick, la belle-soeur de Richard Coeur de Lion, dont la dévotion religieuse et les saintes actions dans son couvent du Lancashire auraient suscité des intentions de baptême au fil des siècles. Puisque, c’est bien connu, Ella elle l’a; mais ça c’est pas du Elton, sauf étymologiquement peut-être!

(1) Ah oui, c’est moins glamour que ‘Candle in the wind’ en v.o!

(2) En français, biopic…

(3) Des acteurs (Richard ou Ed Harris, Harisson Ford), des écrivains (Robert), des chanteuses (Emmy Lou)..


N'hésitez pas à soutenir ce site ! Il vous est possible de faire un don libre pour assurer un contenu régulier et sans publicité. Votre participation serait grandement appréciée !

 
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>