Le site qui vous aide à comprendre le vrai sens de votre patronyme

Lagerfeld (Karl)

Lagerfeld

Difficile de traduire en signes écrits le style vocal inimitable du lauréat de la citation la plus controversée du moment: «che n’ai chamais dit gue Franzois Hollandt était un imbézile», puisqu’on reproche à l’homme au catogan qui préside aux destinées de la maison Chanel de s’être un peu laissé aller lors d’une interview; non pas pendant son intervention sur le plateau de France 2, mais dans un entretien pour l’édition espagnole du magazine ‘Marie-Claire’. Soit. Toujours est-il que voilà une bonne occasion de tenter d’éclairer l’étymologie de son patronyme, à défaut de faire la lumière sur son regard.

Il n’étonnera personne d’apprendre que Charles (Karl) est d’origine ‘nordique’, car, même s’il est né à Hambourg (Allemagne), il est le fils d’un suédois et d’une prussienne. Bon…A l’aune de l’évolution séculaire des langues, cela revient à peu près au même: disons que son nom est une composition issue du bouillonnement de syllabes qui circulaient des Balkans aux confins du cercle polaire, autrement dit de l’Europe centrale aux côtes de Norvège. Parmi ces milliers de racines vont sortir, entre autres, l’allemand, le prussien, l’anglais (saxon!), le danois, le norvégien, le finnois (finlandais), et donc le suédois. L’orthographe précise de la famille est d’ailleurs Lagerfeldt, petite variante qui la distingue du germain Lagerfeld, mais le son et le sens restent évidemment les mêmes.

Herr Lagerfeld porte le nom d’un toponyme, c’est à dire un nom de lieu qui raconte l’endroit où vécut un de ses lointains ancêtres. Le mot se compose donc de deux parties: lager+feld. Le premier n’a rien à voir avec la bière (il vaut mieux, parce qu’en argot anglais, cela désigne parfois un ‘voyou imbibé de bière’) mais avec le nom suédois du laurier. Quant à ‘feld’, tout comme le terme allemand identique et très proche cette fois et sans aucun risque avec l’anglais field, il concerne un champ. Le ‘lagerfeld’, à défaut de représenter stricto-sensu une plantation ordonnée de cet arbre, peut très bien évoquer un site particulièrement fourni en pousses de laurier, d’où le surnom.

Il est vrai qu’en anglais aussi bien qu’en allemand, le champ en question est souvent un champ cultivé (comme peut l’être Karl, sans doute), et il a donc permis de faire pousser une forêt de patronymes concernant les paysans, comme les Felden, Felder ou Feldmann, qui se comprennent aisément (l’homme du champ). Dans l’Est et le sud de l’Allemagne, on trouve également quelques Feldheim (feld+heim, la maison, comme home en anglais), qui permettent de localiser l’habitat du bonhomme au milieu d’une zone cultivée, c’est à dire «la maison au milieu du -ou des- champ(s)».

Rappelons au passage que le laurier, outre la mission de parfum parfois insupportable qui bouillonne dans la marmite de certains plats cuisinés, a eu pendant longtemps un destin plus honorifique, puisque, depuis l’Antiquité grecque, c’était la feuille symbolique de la victoire (souvent olympique); on en tressait des couronnes pour déposer sur le front des vainqueurs, ce qui leur épargnait le coup de canine sur la médaille comme nos sportifs actuels. C’est d’ailleurs pour cela qu’on les appelait des…lauréats. L’arbuste était à l’origine dédié à Apollon, le plus beau des dieux, lequel n’a jamais hésité à s’endormir sur les siens (de lauriers), et si possible en galante compagnie.

Il n’est pas question ici de priver notre esthète scandinave de la sonorité si martiale de son patronyme, mais, si l’on devait traduire son nom en français, cela donnerait quelque chose comme Charles Laurier, ou, pour respecter son état-civil précis (Karl Otto Lagerfeldt), Charles-Victor Duchamp du Laurier. Voilà qui fait davantage ‘clâsse’, non? Mais çà n’empêche pas, juste par curiosité, de chercher à savoir, dans la version espagnole du magazine concerné, quel était LE mot utilisé par celui qui a voulu mettre son grain dans la politique française. Sans oublier que le grain de laurier, c’est sacrément amer!


N'hésitez pas à soutenir ce site ! Il vous est possible de faire un don libre pour assurer un contenu régulier et sans publicité. Votre participation serait grandement appréciée !

 
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>