Le site qui vous aide à comprendre le vrai sens de votre patronyme

Latécoère (Pierre-Georges)

Latécoère

C’est l’événement qui enthousiasme la France entière, l’ouverture de la toute première ligne aérienne Toulouse-Barcelone…Bon, vous avez compris qu’il ne s’agit pas du dernier trajet mis en service par une compagnie low-cost mais d’une prouesse technique et surtout humaine dont la commémoration vous a peut-être échappé: nous sommes en effet tout juste le 25 décembre 1918 et il faut alors 2h20 de vol aux équipages du béarnais Pierre-Georges Latécoère, le génial créateur de l’Aéropostale (et néanmoins co-fondateur d’Air France, en 1933).

Latécoère? Quel drôle de nom! Et pourtant si facile à comprendre…enfin, au moins pour commencer. Car ce patronyme aux accents si typiquement gascons devient rapidement plus clair si on lui applique tout de suite une règle très fréquente en étymologie, l’agglutination; autrement dit, commençons par soupçonner un article en début de mot, on ne sait jamais…

Eh bien c’est ça: il s’agit bien d’une fusion entre ‘la’ et ‘técoère’, il est donc tout simplement question d’une técoère, un endroit où il se passe quelque chose (comme une ornière, une fruitière, une clairière, une carrière, une ombrière, etc)…Bon, je vois quelques grimaces encore; c’est que la seconde partie du mot est, il est vrai, moins transparente, même si finalement plus facile à repérer puisqu’il s’agit d’une forme occitane adaptée du celte, d’après un très ancien ‘phonème’ (un son) de l’époque pré-Moyen-Age, qui est ‘tukka’, et qui désigne une colline.

Je ne peux pas vous certifier à partir de quelle hauteur la chose méritait son nom, car il pouvait tout aussi bien s’agir d’un simple talus, d’un promontoire (de guet) ou d’une falaise rocheuse, selon le contexte et la région où vous vous trouvez, de la Bigorre à la Dordogne par exemple. Bref, ce ‘tukka’ vous permet d’accepter l’existence d’un certain nombre de sites du sud de la France appelés ‘Le Tuc’ (tuk), voire ‘Le Truc’ après insertion d’un ‘r’ probablement d’influence germanique (*).

Si cette técoère est idéale pour quelqu’un qui avait le regard au loin sur l’horizon de l’aviation, il n’empêche qu’un certain nombre de noms du sud-ouest peuvent également provenir d’un endroit bien plus profond cette fois, puisqu’il s’agit de repérer…le terrier d’un blaireau! En effet, on trouve des variantes comme Lastécoères et même Lastechoueyres, qui désignent cette fois ‘les-techoueyres’, c’est-à-dire ‘les trous du tachon’, ancien nom du blaireau moderne. Francisé plus tard en moderne Tachoire(s) à la parisienne, ce surnom aurait servi à localiser des gens dont la maison se trouvait près de terriers (et non pas qui habitaient dedans, évidemment).

Par contre, parallèlement au toponyme, les caractères de ce blaireau issu à l’origine d’un ‘taxo’ gaulois, transformé en ‘tasso’ en ancien-français puis en ‘tachon’ (teychon dans plusieurs patois, d’où le mot de techouèyres) ont pu être carrément appliqués à une personne non pas avec un long museau mais avec une tache blanche (une mèche dans des cheveux noirs par exemple, il faut que ça se voie facilement).

Car le signe du blaireau, c’est son ‘bler’ (14ème siècle), son pelage tacheté…Manque de chance, au milieu du 19ème siècle, on oublie les pinceaux (en poil de) et les…blaireaux à raser, pour ne retenir que la forme du nez de l’animal, ce qui fait que quelques générations plus tard, quand vous ne ‘pouvez pas blairer’ votre voisin, c’est que vous l’avez…dans le nez!

Signalons enfin pour être complet que circule en Gascogne le terme spécifique de ’tecoera’ pour désigner, très localement, une cabane, puis un abri ou une maison. Et pourquoi pas alors un hangar, histoire d’y ranger les premiers avions de M. Latécoère?

(*) Ce qui fait que beaucoup de résidents se demandent encore à quoi correspond le machin bizarre qui les a fait habiter ‘Avenue du Truc’; c’est juste qu’il y avait (il y a bien longtemps sans doute) un tertre quelque part sous leurs pieds…


N'hésitez pas à soutenir ce site ! Il vous est possible de faire un don libre pour assurer un contenu régulier et sans publicité. Votre participation serait grandement appréciée !

 
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>