Le site qui vous aide à comprendre le vrai sens de votre patronyme

Lecointre (François)

Lecointre

On ne sait pas exactement lequel, du Général (d’Etat-Major) ou du Président (de la République) fut le premier (chronologiquement) à décider de sa démission, mais Pierre Le Jolis de Villiers de Saintignon dit de Villiers (oui, c’est le petit frère de Philippe, l’homme politique de Vendée et puis du fou) a donc laissé sa place à un ex-chef de cabinet militaire ayant servi trois premiers ministres après une carrière en première ligne, dans les collines du Rwanda entre autres. Bien que né au pays des parapluies (Cherbourg), notre général a sûrement fêté cela avec un petit verre de ‘triple sec’ des Pays de Loire, au moins étymologiquement…

En fait, ‘cointre’ se dit cointe à l’origine. Pas besoin de mentionner maintenant le phénomène  »d’agglutination » que vous connaissez bien, Lecointre étant un ancien le-cointre, autrement dit un nom commun (issu d’un adjectif, comme le grand ou le beau) collé par habitude de prononciation à l’article défini qui le précède, le tout destiné par nos ancêtres à qualifier le porteur du nom. Or, ce ‘cointe’ médiéval vient du mot latin ‘cognitus’ (j’espère que la transformation est évidente), adjectif justement qui signifie ‘connu’.

La même racine va donner tout ce qui est ‘cognitif’ en français, littéralement ce que l’on peut (re)connaître, psychologiquement ou sensoriellement par exemple. Bref, le sens le plus…connu est précisément celui-là, à savoir quelqu’un de reconnu pour tel ou tel savoir-faire, devenant donc, par extension, forcément renommé puis célèbre pour une raison ou pour une autre. Mais, au fil des siècles, et surtout lors du passage du latin classique au ‘bas-latin’ (de la fin de l’Empire) puis au gaulois, ce ‘cognitus’ ne gardera que le sens spécifique de ‘bien connu’, c’est-à-dire favorablement apprécié pour son caractère, forcément…agréable et joyeux (à voir à l’usage?).

De plus, cette reconnaissance rapporte à notre connaissance un petit bonus de sympathie et de responsabilité(s), celui d’un expert dans son domaine (ce qui tombe quand même bien pour un militaire), en faisant du Lecointre dans certaines régions de l’Ouest un enquêteur ou un chargé de mission, précisément quelqu’un qui cherche à connaitre quelque chose. Et enfin, pompon sur le bachis (ou étoile sur le képi, si vous n’avez pas le pied marin), comme les qualités morales s’accompagnent souvent dans les traditions de caractères de beauté physique (les héros sont toujours beaux, et inversement: relisez toutes les histoires, les méchant-e-s sont toujours moches!), il faut citer pour terminer le verbe (aujourd’hui disparu) d’ancien-français ‘cointer’ ou ‘cointier’ pour dire parer, décorer. Du coup, les cointe ou cointre deviennent non seulement connus et expérimentés mais aussi jolis (mais pas de Villiers). Une vraie pluie de louanges qui s’abattra sur tous les Lecointe, Lecointre, Lecoindre ou Lecoinde, et même certain Lecoin (forcément bon, parait-il)!

Au fait, et ce petit verre de ‘triple sec’? Il s’agit évidemment d’une liqueur à base d’écorce d’oranges amères, qui porte le nom fameux d’un ex-(lointain) normand comme notre Général, mais dont les ancêtres avaient succombé à la douceur angevine en venant s’installer dans le futur Maine-et-Loire, le ‘Cointre’ prenant alors le suffixe traditionnel de la région (-eau) pour faire, comme vous l’aviez deviné, le…Cointreau (celui d’Edouard, puis de Rémy*)! C’était ma façon de vous distiller une dernière goutte étymologique.

(*) Cointreau a été racheté par l’entreprise de cognacs, qui tient son nom de la ville de Cognac (nôôn?), laquelle ne doit rien au…cognitif – ce serait un comble!- mais à un supposé propriétaire romain du nom de Connius (sans doute plus facile à porter en latin qu’en français).

Ps: si vous nourrissez quelque curiosité (ou regret) à l’endroit de Pierre de Villiers, tapez dans le champ de recherche un nom de la même famille (linguistique), soit…Trierweiler ou Veil!


N'hésitez pas à soutenir ce site ! Il vous est possible de faire un don libre pour assurer un contenu régulier et sans publicité. Votre participation serait grandement appréciée !

 
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>