Le site qui vous aide à comprendre le vrai sens de votre patronyme

Mac Court (Frank)

Mac Court

Au début, on se dit qu’on a mal entendu, et que l’enthousiasme méridional du maire de Marseille Jean-Claude Gaudin a quelque peu débordé au sujet de ses voisins de conférence: celle qu’il appelle avec insistance «Margarita Robert-Louis-Dreyfus» a sans aucun doute un prénom de trop (celui de feu son mari), même après plusieurs répétitions; et l’homme d’affaires Frank Mac Court, futur propriétaire de l’OM, a un nom si peu «irlandais» que le monstre du Loch Ness pourrait s’appeler O’Brian.! Et pourtant, il a raison…

…au moins au sujet de notre investisseur américain, et d’un point de vue strictement géographique. Malgré les apparences étymologiques (comme vous le savez, Mac est une marque de filiation ‘typiquement’ écossaise, O’ est son équivalent irlandais), Frank est né à Boston, sur la côte Est des Etats-Unis, pas très loin de la zone de débarquement d’une famille émigrée d’Ulster (l’Irlande du ‘nord’ anglaise) au milieu du 19ème siècle. Or, pour bien comprendre ce que fait là ce ‘Mac’ loin de ses terres (linguistiques) écossaises, il faut remonter dans l’Histoire jusqu’au…9ème siècle.

Simplifions: en ces temps-là, les différents dialectes parlés sur les territoires bretons (ou plutôt britons) font partie de la langue gaëlique, dans laquelle se dessine un très ancien surnom sous le forme ‘Cuairt’ qui évoluera en ‘Cuarta’ puis ‘Court’. Rien de bien long dans ce court-là, puisque le mot qualifie un visiteur, un invité de passage (dans la propriété ou le château familial), probablement d’un certain rang, car dès les premiers siècles de notre…eire, le nom ds Mac Court est associé à des princes qui possèdent de larges territoires en Irlande.

Seulement voilà, s’il y a des Mac Court de l’autre côté du ‘North Channel’ (le bras de mer entre Irlande et Angleterre), c’est bien parce que des Ecossais ont fait la traversée un jour ou l’autre, semant, çà et là, d’autres versions du patronyme comme les Mac Cord, Mac Coard ou Mac Card, tous issus de ce Mac Cuairt gaëlique. Allez, je vous donne la version originale du 16ème siècle: «Muircheairtaigh» (ne cherchez pas la prononciation, vous avez forcément faux, sauf si vous êtes né à Belfast; et encore…)

Voilà donc qui fait de notre amateur de football (et de dividendes) le descendant d’un des plus célèbres poètes nationaux (James Mac Court, 1647-1733), ainsi que d’un prêtre du 16ème exécuté pour avoir contesté l’autorité d’Elizabeth (1ère, évidemment) sur son pays définitivement sous administration anglaise…Car de tous temps, les Mac Court ont toujours eu la réputation d’être des ‘sea rulers’, des dirigeants, des seigneurs sans doute mais peut-être aussi des ‘patrons’. Ce qui ne peut pas mieux tomber pour redresser l’équipe phocéenne; y compris étymologiquement.


N'hésitez pas à soutenir ce site ! Il vous est possible de faire un don libre pour assurer un contenu régulier et sans publicité. Votre participation serait grandement appréciée !

 
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>