Le site qui vous aide à comprendre le vrai sens de votre patronyme

Marceau (Sophie)

Marceau 2015

Le Festival de Cannes, son tapis rouge, ses marches, ses stars, et…ses coups de vent indiscrets (ou prémédités?): l’actrice française fait la Une des réseaux sociaux avec un cliché qui dévoile, après un précédent sein rebelle il y a quelques années, une partie de ses sous-vêtements de gala. Le fait est (très) divers, mais fait forcément vendre; c’est logique, elle s’appelle Marceau…

Bel -et simple- exemple de phénomène de ‘vocalisation’, cette figure de linguistique que vous connaissez maintenant parfaitement: il s’agit de la ‘transformation’(1) d’une consonne (en général, un L, un M, ou un N) en une voyelle. Vous en croiserez de nombreux cas dans ces chroniques, dont le prototype le plus cité est le traditionnel ‘cheval/chevau(x)’, ou ‘canal/canau(x)’, etc. Le système vaut évidemment pour les noms dits-propres, comme les Duval/Duveau (rien à voir avec la vache, donc), Chazal/Chazeau (Chazot) et quelques centaines d’autres.

Ici, le ‘marceau’ de Sophie est donc un nom commun qui a servi de surnom à l’un de ses ancêtres, et dont la forme première du mot était…marcel (chauffe!). Si vous ajoutez un second effet de variation entre les voyelles ‘a’ et ‘e’, voilà qui nous fait remonter jusqu’à l’époque romaine, avec un ‘mercel’ autrement dit un ‘mercellus’. Cette racine ‘merc-’ (en fait, ‘merx’ très exactement) qualifie tout ce qui a rapport avec le com…merce, de façon générale.

En ancien-français, le sens restera le même pendant quelques siècles: on va coller au terme initial le suffixe qui nous sert à former un métier (-ier), et nous voici avec un ‘merc-ier’, ou une mercière, c’est-à-dire un commerçant tout court, si j’ose dire, un vendeur d’un peu tout et n’importe quoi. Or, pendant le Moyen-Age, pas question de boutique ou de magasin (plus moderne), mais simplement de panier de colporteur, ou de tapis de vendeur à la sauvette. Ce n’est qu’à l’époque dite classique que le mercier, sans doute pour éviter le tour de reins, va transporter des choses de moins en moins lourdes et s’en tenir aux fils, aiguilles et autres laines, refilant in-fine sa panière à la mercière pour devenir, lui, un…merchant devenu marchand!

Du coup, il faut rajouter, dans la même vitrine que les Marceau, les Mercier, les Lemercier et les Mercer, cousins linguistiques de ceux qui ont gardé le ‘a’ comme les Marcel, Marcellin, et autres Marcellon, pour ne citer que les plus fréquents. Tous ces gens sont de fidèles descendants du dieu du commerce, Merc-ure (on ne dit pas Marcure), et peut-être objets de la vente aux esclaves moderne appelée ‘mercato’, système de ‘marketing’ qui permet la ‘marchandisation’ des footballeurs…Attention: les Marc n’ont rien à voir avec les Marceau, ils sont l’abréviation de ‘marcetus’, celui qui est dédié au dieu Mars (celui de la guerre, pas de la vente ambulante); le seul prénom en rapport avec Marceau est évidemment la forme première ‘Marcel’, désormais (heureusement) peu fréquent sur les livrets de famille, et définitivement réservé à un débardeur en coton tricoté, dans les années 1850, par une bonneterie de la Loire pour le confort des manutentionnaires des Halles parisiennes.

Et pourquoi ce mot? Tout simplement parce que l’usine s’appellait du nom de son propriétaire, un certain Marcel Eisenberg (l’homme de la montagne-de-fer, eisen (fer)-berg (montagne), tout comme celui qui fond le fer en barres s’appelle…Eisen-hower!). Finalement, on est assez content qu’ils n’aient retenu que le prénom, surtout si c’était pour le donner un jour à Sophie.

(1) transformation au moins visuelle, car, en réalité, il s’agit à l’origine du même son noté différemment, mais ce serait un peu long à expliquer ici.


N'hésitez pas à soutenir ce site ! Il vous est possible de faire un don libre pour assurer un contenu régulier et sans publicité. Votre participation serait grandement appréciée !

 
 

Un commentaire au sujet de Marceau (Sophie)

  1. J’aimerai vous dire merci de m’avoir permis de lire un aussi bon article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>