Le site qui vous aide à comprendre le vrai sens de votre patronyme

Marleau (capitaine)

Marleau

C’est la série française qui ‘fait un carton’ à chaque passage (ce qui ne tombe pas plus mal pour une série policière) portée par un personnage particulier, à l’écran comme à la ville semble-t-il. Celle qui est en passe de faire oublier tous les commissaires et autres inspecteurs de la télévision est cette fois non pas un lieutenant (Columbo) mais une capitaine de gendarmerie bourrue à laquelle on ne coupe pas le sifflet. Et pour cause…

On pourrait en effet se jeter sur l’explication la plus ‘évidente’, d’un point de vue sonore en tous cas, qui serait de faire de ce nom à l’orthographe bien française l’une des formes de…merle avec une terminaison très (Loire-)atlantique, soit le nom de l’oiseau chanteur; le volatile est répertorié dans les grimoires anciens comme faisant partie de la liste des ‘créatures de Dieu’ (donc bénéfiques), au contraire d’un certain nombre d’animaux maléfiques comme l’âne, la chauve-souris ou le crapaud (cherchez l’erreur).

La légende dit même qu’à l’origine le merle avait un plumage blanc et que son seul défaut était une curiosité qui le poussa un jour à chercher (avec son bec) un trésor gardé par un dragon; chassé par le monstre qui l’enfuma en crachant des flammes, le merle devient tout noir, sauf…son bec qui avait plongé dans la poudre d’or!

Tout cela pour dire qu’un jour les vignerons français planteront dans leurs vignes un cépage appelé ‘merlot’ puisque produisant du raisin noir comme le merle…Le problème est que le nom de notre héroïne n’a pas plus de rapport avec les familles Marlot du Nord ou de l’Est qu’avec -éventuellement- la marle de Picardie, l’autre nom de la marne, cette variété d’argile calcaire qui donnera leur nom à une ville coquette ou à un département proche de la Seine.

Car si vous êtes ‘fan’ de la série, vous savez sans doute que les créateurs de l’histoire ont simplement voulu faire un clin d’oeil au célèbre enquêteur américain Philip Marlowe créé par Raymond Chandler au début des années 1930 et incarné au cinéma -entre beaucoup d’autres- par Humphrey Bogart (1).

De fait, Marleau devient alors un exemple très basique (et efficace) d’un simple transfert phonétique d’une langue à l’autre; point n’est besoin d’aller chercher les performances vocales attribuées à un ancêtre qui se serait pris pour un merle, il s’agit tout simplement d’un homonyme homophone mais pas homographe, un mot identique qui a le même son mais pas la même orthographe.

Mais l’énigme ne s’arrête pas là, car je suis sûr que vous voulez maintenant savoir ce que signifie Marlowe, si jamais son étymologie pouvait concerner en quoi que ce soit notre Corinne Masiero de fiction (2). Or, épisode suivant, Marleau s’appelle Marlowe parce que Marlowe rend hommage à Marlowe (vous suivez?), de son prénom Christopher, dramaturge anglais contemporain de Shakespeare (fin du 16ème siècle).

Il parait que c’est la fin tragique et inexpliquée de cet auteur qui a suggéré à Chandler l’idée de récupérer ce toponyme, un nom de lieu originaire de la région de Canterbury (au sud-est de l’île, le ‘talon’ de l’Angleterre). Même sans connaissances approfondies en anglais élizabethain, ‘marlowe’ cible une région de marais ou d’étangs qui ont été asséchés, dont on a donc fait baisser (low) la mar(e), variante de ‘mer’ comme en français; une marée-basse, en quelque sorte.

On ne connait pas -en tous cas, les auteurs ne souhaitent pas dire- le prénom de la capitaine Marleau mais on aurait pu l’appeler non pas Marlaue comme l’écrivaient à l’époque les Anglais mais Marlo, prénom français (pardon, breton) assez rare, plutôt masculin, qui vient de la même origine, celle d’un territoire où l’on patauge parfois comme dans certaines enquêtes. En tous cas étymologiquement.

(1) « Le Grand Sommeil » (Howard hawks, 1946)

(2) Le nom de l’actrice qui incarne Marleau; son nom à elle a un rapport avec une ‘mazière’ ou masière, autrement dit une masure, une…maison en ruines (elle ne va pas être contente).


N'hésitez pas à soutenir ce site ! Il vous est possible de faire un don libre pour assurer un contenu régulier et sans publicité. Votre participation serait grandement appréciée !

 
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>