Le site qui vous aide à comprendre le vrai sens de votre patronyme

Milou

Milou

Le patronyme du jour a du chien, et pour cause: actualité oblige, parlons pour une fois d’un quadrupède qui surgit sur nos écrans avec ses boucles blanches en relief, compagnon infatigable et courageux d’un adolescent pubère (?) à la houppe rebelle, le reporter Tintin. On connaissait un certain nombre de couples équivoques, Castor et Pollux, Sherlock Holmes et le docteur Watson, Brett Sinclair et Danny Wilde, Starsky et Hutch; voici donc un Milou dont le nom cache une bien curieuse origine, car, comme dirait l’autre (l’Aubre?), « quand y’a un flou, y’a un mi-loup »…

D’ailleurs beaucoup de gens pensent que le nom du chien-chien obstiné vient de la phonétique « mi-loup », par allusion au « chien-loup » , appellation par ailleurs abusive du berger allemand, mais ceci est une autre paire de canines. Le surnom du chien blanc ne vient évidemment pas de ce ‘mi-loup’, puisqu’il s’agit, semble-t-il, d’un fox-terrier à poil dur (en tous cas, pas un cocker), aucune piste crédible de ce côté-là. Dans la version anglo-saxonne (aussi bien de la bande dessinée que du film), le Milou en question s’appelle…Snowy, en raison de son pelage blanc, c’est à dire littéralement « le petit blanc en neige », ce qui en fait grosso modo le cousin de Blanche-Neige (en v.o: Snow-white, neige-blanche, comme si on avait jamais vu de la neige d’une autre couleur).

En fait, Milou est l’hypocoristique (le diminutif affectueux) d’Emile, prénom particulièrement printanier dans les films de Louis Malle (« Milou en mai »), un mot lui-même dérivé du latin « (A)emilius » (ou Aemilianus, pour Emilien, le ‘a’ initial étant muet, comme dans ‘ex-aequo’). Pour un romain, aemilius ou aemulus signifie le rival, ce qui va donner en français le terme ‘émule’, qui évoque d’abord une opposition d’égal à égal avant de glisser vers le sens actuel de disciple de quelqu’un…Milou pourrait donc être l’émule (et parfois la mule) de Tintin, d’autant que, avant les latins, les grecs utilisaient déjà un mot semblable, « haimulos », dont le sens est ‘rusé’, parfois même pervers dans le but de séduire ou de persuader quelqu’un; Milou dans la peau du serpent Kaa du ‘Livre de la Jungle’?

Signalons au passage qu’un Mimile de l’Antiquité, un certain Aemilius Lepidus, consul romain du 2è siècle avant JC, va laisser son nom à la future autoroute Rimini-Piacenza, créant ainsi à l’époque la Via Emilia éponyme (la route émilienne), laquelle va à son tour permettre de baptiser la belle province du Nord qu’elle traverse, l’Emilie jolie.
Au rayon des autres plaisanteries onomastiques, selon de doctes chercheurs en psychologie, le profil des Milou serait le suivant: « fraicheur d’esprit, fougue spontanée, émotivité perpétuellement jeune, toujours en contact avec les sources profondes de son enfance, volontaire, intuitif, et très actif, en recherche permanente d’une forte compréhension dont il a besoin pour s’affirmer pleinement ». Si çà, c’est pas le portrait de Tintin…

Rajoutons pour faire bonne mesure étymologique qu’il existe une racine (authentique, cette fois) d’origine germanique, qui associe le terme milou à la notion d’un travailleur bon et généreux, déformation de Mil(h)ard (mil + hard = bon + fort). Voilà en tous cas une analyse parfaite pour ce quadrupède moustachu, faisant donc de lui le cousin de beaucoup d’Emile connus, coureur comme Emile (Zatopek), combattant comme Emile (-iano Zapata), connu comme Emile (Loubet, président français), prolixe comme Emile (Zola), et cultivé comme Emile (Littré).

Cerise sur le gâteau (qui n’en a pas), savez-vous que le milou, dans le milieu de la pâtisserie, est le nom ordinaire du…mil-le-feuilles, un milou souvent parfumé au rhum, l’un des péchés mignons du cabot de Moulinsart, avec le whisky et le champagne (Milou est plusieurs fois saoul, dans ses aventures).

Coup de grâce final, après toutes ces finesses linguistiques: le nom du fidèle compagnon de Tintin n’aurait en fait rien à voir avec un surnom canin. Milou (Emmy Lou?) serait le nom d’une des copines d’enfance du dessinateur Hergé, lequel aurait immortalisé ce tendre souvenir avec la présence de la-dite copine auprès d’un Tintin dont on a dit et redit que c’était la projection de son auteur. Nom d’un chien!


N'hésitez pas à soutenir ce site ! Il vous est possible de faire un don libre pour assurer un contenu régulier et sans publicité. Votre participation serait grandement appréciée !

 
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>