Le site qui vous aide à comprendre le vrai sens de votre patronyme

Musca (Xavier)

Musca

C’est un haut-fonctionnaire qui fait partie de la sizaine (précisément) de louveteaux sarkozystes convoqués pour une garde à vue (levée depuis), dans une enquête concernant des procédures de commande de sondages pour l’Elysée. Sans oublier le grand Claude Guéant (on ne parle ici que d’étymologie, n’est-ce pas?) déjà enregistré dans ces archives, ni la gentille Emmanuelle Mignon (idem, à venir), voici encore un patronyme qui force pourtant la coïncidence et peut-être l’ironie car il m’oblige à parler de quelques saletés, sans exclure le respect bien évidemment (on ne sait jamais, Xavier est corse…).

Vous avez déjà une grande partie de la réponse en situant les racines de ce nom dans la zone d’influence linguistique italienne, disons plus largement méditerranéenne, donc forcément latine. Notez bien l’orthographe du mot, qui s’écrit sans ‘t’ (santé!), au contraire d’une autre racine (de cep) dont nous parlerons plus tard. Cette ‘musca’-ci est donc la francisation médiévale tout à fait ordinaire de la…’mouche’ romaine, passée au fil des époques par ‘musche’ pour arriver au 13ème siècle (pas rapide, la musche) avec un ‘mosche’ qui fera donc mouche (je sais, c’est moche).

Hélas, cette mouche qui inspira Musca n’est pas un insecte de tout repos: l’aiguillon intempestif du Coche dans la fable de La Fontaine était déjà considéré depuis des siècles comme un trublion de la sérénité des hommes, obligés de se cacher derrière des grilles (les mouch…arabiehs) pour éviter les vrombissements (*) et autres désagréments peu hygiéniques. Car, autour du Colisée, on parlait déjà de ‘mouches à m…iel’, l’animal étant immédiatement devenu symbole de gêne à cause d’un vol erratique et continuellement agaçant. Ce qui va permettre de donner au mot, dès le 15ème siècle, le sens figuré de ‘celui qui vole de tous côtés pour chercher sa pitance’, autrement dit un espion, qu’on appellera donc rapidement un…mouchard!

Signalons au passage que ce mouchard n’a, pas plus que la mouche, le nez bouché et donc besoin de se moucher. Le gluant homonyme n’a pas de rapport (sauf sonore, peut-être) avec une grosse mouche, puisqu’il vient lui du ‘muccius’, autrement dit le mucus nasal puis n’importe quelle émission de matière, fût-elle charbonneuse comme quand vous ‘mouchez’ les bougies ou les moucherons (le bout de mèche qui charbonne), autre coïncidence tout à fait imprévue et sans rapport avec le ‘petit de la mouche’, sauf la couleur noire éventuellement.

Je vous offre un verre, pour terminer? Du Muscat évidemment, terme qui est par ailleurs à l’origine de quelques noms de famille qui, pourtant, n’ont rien à voir ni avec la mouche, ni avec le raisin. Le fruit tient son nom d’un parfum (vous savez, ils sont capables de vous trouver des framboises ou des bananes dans du St Emilion, alors…), celui du ‘musc’ bien sûr, sans doute pas l’odeur enivrante et forte des glandes abdominales du cerf d’Asie (mais non, pas du rat), mais celui du goût de la noix musquée, la muscade, un peu moins corsée (si j’ose dire).

Le plus fort, c’est donc que les Muscat sont plutôt en relation (étymologique) avec la ‘mousque’, autrement dit, en ancien-français, la…moustache, attribut forcément caractéristique de la lèvre de ceux qui sont nés avant l’invention du rasoir à trois lames (et ça fait quand même du monde)…Tant qu’on y est, rajoutons un dernier homonyme, en provenance directe de l’Italie militaire cette fois, une ‘muschetta’ (petite-mouche, encore) qui, peut-être par comparaison avec sa pointe noire au bout d’une flèche d’arbalète, a fait naitre opportunément le ‘mousquet’ à l’aube d’un 17ème siècle français où des…mousquetaires vont se moucher les uns les autres à fleuret non moucheté.

Je ne voudrais pas que vous preniez la mouche, alors on va abréger là ce vol au-dessus d’un nid de loulous; au moins étymologiquement.

((*) Si, c’est le ‘cri’ de la mouche!


N'hésitez pas à soutenir ce site ! Il vous est possible de faire un don libre pour assurer un contenu régulier et sans publicité. Votre participation serait grandement appréciée !

 
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>