Le site qui vous aide à comprendre le vrai sens de votre patronyme

Phoenix (Joaquin)

Même si vous n’êtes pas fana des barbus sexy et oscarisés, vous n’avez peut-être pas pu échapper à la lecture voire au reportage consacrés à la victoire de l’acteur américain pour son rôle (qu’on espère de composition) dans « le Joker ». Peut-être même vous demandiez-vous, à l’occasion d’une faiblesse sur la table des magazines chez votre coiffeur, comment on pouvait porter un tel nom, et pourquoi…

Réponse(s): on est aux USA, où dans ce domaine tout est permis ou presque comme donner le nom d’un grand vin à sa fille (Margaux, Hemingway) ou son propre patronyme à sa voiture (Schwarzy), parmi de très nombreux autres exemples. Moralité, dans l’état-civil de notre homme, tout est faux; et parfois doublement!

Il s’appelle (en fait, il pourrait s’appeler) Rafael Bottom, du nom de son californien de papa, lui-même ayant forcément hérité d’un nom d’origine anglo-saxonne. Le problème -et commençons tout de suite par là- c’est que le mot sonne de façon pas franchement positive, autant dans la langue de Shakespeare que dans celle de Mark Twain!

Le tout-premier son qui a donné ce ‘bottom’ anglais est en fait saxon, donc d’importation germanique (entre les 3è et 7ème siècle), une syllabe dite phonème qui est ‘botm’ et qui a un rapport avec le fond de la terre (et peut-être même de la Terre). Dans plusieurs civilisations avant JC, on note que le terme va désigner progressivement le bas de quelque chose puis le fond d’un vase…

L’affaire va se compliquer beaucoup plus tard, à la fin du 17ème siècle, quand ‘bottom’ va désigner le fond…de culotte, donc carrément le cul (en français), puis les fesses (en anatomie) et enfin l’anus (en argot). A peine un siècle plus tard, le mot s’est spécialisé dans le sens de passif (sexuellement). On comprend que papa John Lee (qui n’est pas un trou du…) ait tenu à faire oublier son patronyme au retour d’une période d’exil: la nouvelle vie familiale devant être comme une renaissance, il choisit donc celle d’un animal mythique, le phénix (phoenix, en américain), tout bêtement. Enfin, heureusement que le monsieur avait une certaine culture (1).

Signalons tout de même, puisqu’il y a bien des familles qui arrivent à (sup)porter ce nom, que Bottom (2) peut très bien avoir d’autres connotations plus valorisantes, tout en restant avec le même sens c’est-à-dire celui du ‘fond d’une famille’ ou plus précisément de la souche d’une nation (certains disent d’une race); il a pu également prendre une dimension socialement plus restreinte pour qualifier le ‘fond d’une fratrie’, autrement dit le petit-dernier. Des significations sur lesquelles on ne va pas s’asseoir, parce qu’à choisir…

Quant au Phénix proprement dit, oiseau fabuleux multi-fonctions, aussi bien protecteur et magique que destructeur et vorace selon les croyances, il était réputé déployer des ailes multicolores avant de se consumer pour mourir (au bout 500 ans minimum quand même) et renaître dans des flammes de couleur pourpre d’où son nom, celui du rouge-phéni(x)cien, la Phénicie d’alors occupant grosso-modo le Liban d’aujourd’hui, même si c’est en Egypte qu’allait nicher le piaf monstrueux (3).

Impossible de terminer sans mentionner le premier prénom de scène de Joaquin, sous lequel il est apparu dans certains feuilletons télé, Leaf, soit feuille en anglais. Il faut dire que, quand on a des frères et soeurs qui se prénomment Rain (pluie), Summer (été), River (rivière) et Liberty (cherchez l’erreur), on a la fibre écolo. Joaquin, ou Joachim en v.o, le nom du père de la Vierge, évoque en hébreu un ‘homme que Dieu tient droit’. Ca peut toujours servir pour bien parler dans le micro lors de cérémonies…

(1) Même raisonnement pour la capitale de l’état d’Arizona, désert réhabilité par des colons qui voulaient témoigner de la renaissance de la terre!

(2) Rien à voir avec les Botton français. Lire l’article (avril 2012) et la petite histoire en tapant le mot au sujet de l’(ex) homme politique.

(3) On n’est pas à 400 kms près; à vol de phénix bien sûr…


N'hésitez pas à soutenir ce site ! Il vous est possible de faire un don libre pour assurer un contenu régulier et sans publicité. Votre participation serait grandement appréciée !

 
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.