Le site qui vous aide à comprendre le vrai sens de votre patronyme

Prévost-Desprez (Isabelle)

Prévost-Desprez

C’est la femme du jour, et peut-être de l’année (électorale), puisque Mme Le Juge présidente de la 15è chambre du Tribunal de Grande Instance de Nanterre vient de jeter un pavé dans la mare de ce qu’on appelle « l’affaire Bettencourt » (un lingot, alors), dans des termes relatés par la presse qui ne vous ont pas échappé. Intéressons-nous donc plutôt au fond secret…de ses patronymes, puisque nom double il y a.

Notre lilloise d’origine porte au moins un nom caractéristique de sa région de naissance, Desprez. L’indice principal d’un mot ‘nordiste’ est ce « z » final, petit piège traditionnel pour amateurs d’étymologie, car ce n’est pas toujours une marque d’ « hispanitude » aurait dit Ségolène. La preuve avec toutes les communes ainsi terminées, et que vous allez trouver sans peine sur une carte du département du Nord par exemple. Ou encore la préposition qui lie une commune et sa banlieue, type « Loos-lez-Lille », lez ayant ici le sens de ‘près de’. (1)

Cela étant, question signification, ce premier patronyme est transparent: comme les Despré, Després, Desprets, Desprey (zone langue d’oïl) ou les Desprat, Desprats, Despras (en langue d’oc), il s’agit bien du surnom de quelqu’un qui venait ou qui possédait « des prés », bref, un Dupré (ou un Duprat).

L’autre partie de l’état-civil de la magistrate est assez connu et plutôt intéressant car il est au centre d’une famille de noms créés sur une même racine. A l’origine de ce mot, il y a une fonction professionnelle, qui se dit « pré-positus » en latin, et qu’on peut traduire de façon un peu primaire par « préposé », comme vous l’aviez deviné. Or, ce préposé (pas aux Postes, évidemment) est un titre créé dès le 14è siècle, qui va rapidement se spécialiser en préposé des marchands, le terme se transformant en « prévost ». Le plus connu est un certain Etienne Marcel, prévôt de Paris, pour ceux qui fréquentent la ligne 4 du métro, quartier les Halles. Ce prévôt est en quelque sorte le « représentant syndical » de sa corporation, et le mot s’appliquera à beaucoup d’autres domaines, jusque dans les monastères où le père-prévôt est celui qui est…préposé (au choix) aux lectures, à la cloche, ou, le plus souvent, au contrôle des entrées et des sorties à la porte de l’établissement.

Petit tour d’horizon rapide sur quelques métamorphoses spectaculaires de ce « préposé »: on trouve donc les variantes Prévost, Prévôt, Prévoust, Prévoteau ou Prévotet. Facile. Plus inattendues sont les formes contractées, qui « font sauter » plusieurs lettres au centre du mot, Prévoteau devenant par exemple Prouteau (ex-commandant de la cellule de l’Elysée), et donc Prévoust devenant…Proust (comme Marcel) dans l’Ouest de la France, ou…Prost (comme Alain) dans l’Est (2). Tout çà, c’est le même mot!

Voilà donc une femme idéalement parée pour partir défendre les intérêts de ses collègues (Prévost) et ‘prendre le maquis’ en campagne (Desprez). En tous cas, étymologiquement.

(1) Autre bel exemple de patronyme d’origine nordiste: Laurent Wauquiez, actuel ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche; bien que né à Lyon, la famille est de souche germanique!
(2) J’ai même connu un Prout landais (authentique!) qui était en droit de demander une modification de son nom au Conseil d’Etat…


N'hésitez pas à soutenir ce site ! Il vous est possible de faire un don libre pour assurer un contenu régulier et sans publicité. Votre participation serait grandement appréciée !

 
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>